Le mojito, le cocktail le plus demandé dans les bars français

Le mojito est la boisson préférée des fêtards. Il est présent dans presque tous les bars et les clubs et il intéresse aussi bien les hommes que les femmes. En France, c’est même devenu le cocktail roi du happy hour et la coqueluche des soirées. Mais pour en arriver là, un peu de technique s’impose. Le mojito requiert un minimum de savoir-faire.

Comment réussir à coup sûr un mojito ?

Pour réussir un mojito, il faut tout d’abord se munir de quelques ingrédients, dont : de la menthe, d’un citron vert, d’une cuillère à café de sucre brun, de glace pilée, du rhum blanc et d’eau gazeuse. Ensuite, il faut couper très finement le citron et le mettre au fond d’un verre en V épais et solide. L’étape suivante consiste à ajouter les feuilles de menthe et le sucre. Puis, il faut écraser le tout à l’aide d’un pilon avant d’ajouter la glace pilée aux 2/3 du verre.

Pour continuer, il faut verser le rhum à l’aide d’un verre à shooter, puis il faut compléter le tout avec de l’eau gazeuse agressive et peu salée. Et pour terminer, il faut mettre deux pailles au lieu d’une car le mojito est riche en grumeaux et il risque de boucher les pailles.

Quelles pailles utiliser pour déguster un mojito ?

En parlant de paille, il convient de noter qu’il existe en ce moment des pailles naturelles et écologiques très intéressantes proposées sur https://www.mojitostore.fr/products/pailles-en-paille-de-ble-naturel-zero-dechet-pour-usage-unique : ce sont les pailles en paille de blé.

A la différence des pailles en papier, les pailles en paille de blé ne ramollissent pas au contact des lèvres et elles ne libèrent pas de produits chimiques dans les verres tels que la colle, le solvant ou le vernis.

Elles ne laissent pas non plus de goût désagréable en bouche et elles ne rendent pas la boisson plus sucrée. Enfin, il ne faut pas oublier que les pailles en paille de blé sont saines et garantie zéro déchet. Elles sont biodégradables et compostables en terre et elles sont à usage unique.