Le FMI satisfait de la situation économique camerounaise

A peine la réélection de Biya effectuée, le gouvernement camerounais peut se satisfaire des conclusions du Fonds Monétaire International (FMI). La manière dont les affaires économiques du pays lui ouvrent les portes à des opportunités financières.   Corinne Delechat, qui a pris la tête de la mission d'évaluation du FMI arrivé le 4 novembre, et est également chef de division au département Afrique du Fonds, a dû avec son équipe observer l’évolution de l’économie du Cameroun. Lundi 12 novembre, la délégation a remis ses conclusions et les résultats de ses observations. L’équipe envoyée par le FMI a passé en revu l’ensemble des données de l’état de l’économie du pays, en procédant à des nombreuses réunions dont le but était d’échanger avec les personnes en charges des dossiers liés à l’évolution économique du pays dans plusieurs ministères et organismes camerounais. Devant Louis Paul Motaze, le ministre des finances et Alamine Ousman Mey, le ministre en charge de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, les résultats et les conclusions ont été remis lundi 12 novembre par Mme Delechat et son équipe.   Les responsables camerounais ont accueilli avec satisfaction les propos de la chef de la délégation qui a indiqué la satisfaction concernant la gestion de l’économie du pays en précisant, « On est resté à des niveaux assez résilientes de croissance. On était à 3.5 en 2017, on prévoit une croissance de 3.8 en 2018, qui passera à 4.4 en 2019. Donc, on a une reprise graduelle qui est tirée par les travaux de préparation de la CAN 2019 et les activités connexes, l’amélioration de l’offre d’électricité, l’achèvement de certains des grands projets structurants, des facteurs positifs qui vont tirer la croissance sur le moyen terme ». Elle a néanmoins tenu à rappeler que le pays devait se tenir impérativement au cap fixé et de ne pas en dévier.