Protéines pour chien : quel est le bon taux dans les croquettes ?

Les protéines font partie des nutriments essentiels à la croissance, à la santé et au bien-être du chien. Elles peuvent être d’origine végétale ou animale, mais dans tous les cas, leur proportion dans les repas quotidiens de votre animal de compagnie doit faire l’objet d’un calcul minutieux. Un manque de protéines pourrait en effet occasionner des carences graves et provoquer différents troubles.

Quel rôle jouent exactement les protéines pour les chiens ?

Pour mieux comprendre l’importance d’un bon taux de protéines dans l’alimentation chien, il est crucial d’apporter des détails sur l’utilité de ces nutriments. Source de vie, ces derniers assurent en effet la constitution des organes et des tissus du corps de l’animal. Et c’est la raison pour laquelle les spécialistes recommandent les croquettes de qualité pour chien sans cereales et riche en protéine. Ce type d’aliment, en plus d’assurer les besoins nutritionnels de votre animal de compagnie, permet également de : 

  • gagner en masse musculaire
  • bénéficier d’une santé dentaire impeccable
  • avoir suffisamment d’énergie pour une journée
  • renforcer les os et les articulations

En résumé, les protéines sont essentielles pour le bon développement du métabolisme de votre chien. Pour que ce soit le cas, vous devez respecter un certain dosage.

Quelle est la proportion idéale de protéines dans les croquettes pour chiens ?

D’une manière générale, une croquette de qualité devrait contenir au moins 25 % de protéines. S’il s’agit de nourriture pour chiens stérilisés par contre, ce pourcentage doit atteindre les 30 ou 35 %. Sinon, pour ce qui est de la quantité recommandée pour nourrir son chien au quotidien, en voici les détails :

  • Il a besoin de 2 à 6 g de protéines par kg par jour, en moyenne.
  • Ces deux chiffres sont à multiplier par la masse corporelle totale du chien afin d’obtenir une fourchette de référence.

Si votre petit compagnon pèse 5 kg par exemple, il aura besoin de 10 (2 x 5) à 30 (6 x 5) grammes de protéines par jour. 

Au-delà de cette proportion, l’apport journalier sera insuffisant et des carences pourraient s’installer très rapidement. Si par contre, cet intervalle de référence est légèrement dépassé, il n’y aura pas trop de répercussions négatives sur la santé et le bien-être de l’animal. En effet, il faut simplement que les protéines en question soient de très bonne qualité. Et pour le savoir, il n’y a pas trente-six solutions ! Vous devrez vous référer à la liste des ingrédients mentionnés sur l’emballage de la croquette.

Voici entre autres la composition type d’une nourriture qualitative pour chien : 

  • De la bonne protéine à hauteur de 25 à 35 %, selon le cas
  • Des matières grasses à raison de 10 à 20 %
  • Des céréales à moins de 2 %, voire inexistantes
  • Des ingrédients naturels de qualité, dont du poisson ou de la viande (et non pas des sous-produits animaliers comme le cartilage, les os ou les ligaments)
  • Zéro additif (colorant, parfum, conservateur, exhausteur de goût, etc.) 

Le bon taux de protéines selon les conditions de vie

Les besoins de chaque chien sont différents, dépendamment de leur âge, de leur race et de leurs habitudes de vie au quotidien. L’apport nécessaire en protéine pourrait ainsi varier comme suit :

  • Chiot de moins de 14 semaines : 25 %
  • Chienne allaitante : 25 %
  • Jeune chien stérilisé de 14 semaines et plus : 20 %
  • Chien à activité physique faible : 18 %
  • Chien à activité physique modéré : 20 %
  • Chien d’extérieur : au moins 30 %

Quelles pourraient être les conséquences d’une nourriture hyper protéinée ?

Comme mentionné plus haut, un léger dépassement du taux journalier de protéines n’est pas à craindre. Par contre, s’il y a démesure, le chien pourrait souffrir de perturbations gastriques graves. En plus d’une digestion compliquée, il risque de présenter des problèmes de transit. Par la même occasion, ses reins pourraient se fatiguer, et les complications y afférentes sont souvent irréversibles. La plupart du temps, à la suite d’une insuffisance rénale, surviennent les troubles de la circulation et du cœur.

Les croquettes riches en protéines sont recommandées par les spécialistes pour le bien-être du chien. Si vous ne connaissez pas le dosage, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel en la matière pour vous conseiller.