Peut-on ouvrir une société offshore aux USA en étant résident français ?

Lorsque qu'un entrepreneur décide de créer une société offshore comme résident français pour ouvrir une société aux USA, ce dernier peut bénéficier de nombreux avantages. C'est pour cette raison qu'une grande partie d'en eux décident de s'orienter vers ce système-là. Il est tout de même essentiel de faire appel à des experts afin d'en comprendre les enjeux et de protéger ses droits !

Pourquoi créer une société offshore en étant résident français ?

Ouvrir une société aux USA peut prendre différentes directions. Quel que soit le domaine d'activité, il est tout à fait possible de choisir un statut répondant aux besoins et aux attentes de l'entrepreneur. Une société offshore comme résident français, par exemple, est une solution vers laquelle de plus en plus de professionnels se tournent afin de profiter des avantages qui en découlent !

En effet, créer une société offshore comme résident français aux USA permet principalement de payer un minimum d'impôts pour optimiser les revenus et ce de manière conséquente. Bien que dans l'esprit collectif il est d'habitude de penser que seuls les gros capitaux en profitent, cela n'est pas le cas.

Il est tout à fait possible aussi pour les petites ou les moyennes entreprises d'ouvrir une société aux USA sous ce statut. C'est une méthode idéale avec laquelle les activités comme le drop-shipping, le e-commerce, le consulting ou l'infoprenariat peuvent éclore massivement.

Lorsqu'une société offshore en étant résident français est correctement structurée, d'autres avantages sont profitables : protection des actifs offshore, confidentialité, protection et amélioration de la vie privée, économies sur les impôts, etc. Par ailleurs, certains professionnels en profitent pour exclure des documents de la société un ou plusieurs noms de dirigeants, d'administrateurs ou d'actionnaires.

Ouvrir une société aux USA : doit-on s'expatrier ?

Choisir le système d'une société offshore en étant résident français peut nécessiter l'accompagnement d'un professionnel du droit comme un juriste fiscal pour s'assurer de ne commettre aucune erreur et de protéger vos droits au maximum !

Pour ouvrir une société aux USA lors d'une expatriation, il est en effet important de porter une attention majeure à toutes les notions d'établissement stable, de la présence ou non de règles CFC, de substance économique, de résidence fiscale... Toutefois, certaines informations pouvant être très spécifiques et/ou difficiles à comprendre, il est recommandé de ne pas faire chemin seul.

Ouvrir une société aux USA ne demande pas forcément d'être citoyen ou résident américain mais il faut avoir en tête que cela est le résultat de nombreuses procédures chronophages ! Les réglementations sont spécifiques et demandent un minimum de préparation. Une société offshore comme résident français est donc tout à fait possible dès lors que vous avez pris connaissance de tous les tenants et les aboutissants.

Obligations fiscales, responsabilités, gestion de l'entreprise et son enregistrement, demande de visas, ouverture d'un compte bancaire... Laissez des spécialistes vous aider, vous conseiller, et vous accompagner dans chacune des étapes !

Peut-on avoir une entreprise américaine et résider en France ?

Maintenant, vous le savez : détenir une société offshore en étant résident français est tout à fait possible, sous certaines conditions. Mais comme cela est-il perçu par l'État français ? Il faut savoir que la structure juridique d'une entreprise de ce type est très particulière. Elle détient des caractéristiques qui lui sont propres ; un peu comme une SARL. En effet, la responsabilité des associés, que l'on appelle aussi les membres, est limitée en fonction de leurs apports.

Par ailleurs, d'un point de vue fiscal, ouvrir une société aux USA, une société offshore comme résident français, permet de ne pas être imposé sur les bénéfices sociaux au nom de la LLC (Limited Liability Company, le nom donné aux Etats-Unis pour désigner une société à responsabilité limitée) mais sur celui des tous les associés.

Grâce à la convention fiscale franco-américaine du 31 août 1994, la LLC est reconnue par la France sur le plan fiscal ! Il est donc, encore une fois, possible d'ouvrir une société aux USA tout en étant résident français.

Quelle que soit l'activité pour laquelle vous souhaitez ouvrir une société aux USA, il est tout à fait possible de choisir le statut d'offshore en étant résident français.