Les pompes funèbres : un métier de tradition

Des prix plus adaptés

En général, les obsèques ont perdu leur statut de représentation sociale pour être recentrés sur la famille et les proches. C’est pour cette raison que le prix moyen des obsèques est en baisse. De plus, ce prix n’est pas seulement grâce à l’apparition des offres « discount » de quelques comparateurs. En effet, le choix du budget des obsèques est devenu plus personnel. Ainsi, certaines pompes funèbres traditionnelles proposent donc, une large palette de prix sans pour autant encourager la baisse de qualité des services. C’est grâce aux gammes de produits plus variées de leurs fournisseurs comme la pompe funebre musulmane.

 

Le respect de la culture de chacun

Chaque famille a son histoire, sa préférence funéraire et sa sensibilité spirituelle. Avant, le choix se limitait par le poids des conventions sociales et religieuses. Désormais, il est possible de faire le choix de la crémation, il existe une diversité des cercueils même si les familles préfèrent souvent des cercueils plus simples dont le style reflètent mieux la personnalité de la famille ou du défunt. Pour certains, l’originalité à travers les couleurs ou les essence de bois, le régionalisme ou même l’écologie.

Des services évolués

L’accompagnement attentif des familles pour les obsèques reste le cœur du savoir-faire des pompes funèbres traditionnelles. Toutefois, les opérateurs funéraires sont devenus les grands du bon déroulement de l’événement funéraire avec l’augmentation de la crémation, la dispersion des familles…etc. De ce fait, la plupart des métiers liés au funéraire nécessite un diplôme ou une formation. La transparence des prix est désormais réglementée. Aujourd’hui, la majorité des opérateurs locaux utilisent leur site Internet pour y publier des devis estimatifs et le descriptif précis de leurs prestations pour l’inhumation ou la crémation. D’ailleurs, c’est grâce au développement d’internet que les prestataires puissent proposer de plus en plus de nouveaux services comme des registres de condoléances virtuels ou, pour les entreprises les plus importantes.