Skip to content

Announcements

Travaux d’élagage : le choix et l’utilisation d’une coupe-branche

Grâce à ses deux longues manches, le coupe-branche permet d’élaguer un arbre plus facile et avec moins d’efforts. Il permet aussi de tailler plus aisément les grosses branches et celles qui se trouvent en hauteur. Dire que ce dispositif est réservé aux professionnels est une idée reçue. Les particuliers peuvent effectivement s’en servir pour travaux d’élagage. Toutefois, avec l’afflux des marques et modèles d’ébrancheurs sur le marché, il n’est pas facile de trouver l’appareil idéal. Ce guide vous aidera à y voir plus clair et à optimiser votre achat.

Les différents critères de choix

Choisir un bon matériel c’est connaître les paramètres importants ayant un impact sur sa performance. Même si vous envisagez de faire appel à un élagueur, cela vous permettra de faire un choix des plus judicieux. Dans un premier temps, il faut prendre en compte l’ergonomie du dispositif. Cette caractéristique concerne la forme et la flexibilité du produit. En effet, il doit présenter une forme facilement manipulable et une poignée confortable pour une prise en main agréable. Mais la portée est aussi un élément de taille à considérer. On vous conseille de choisir un modèle qui vous évite l’usage d’un marchepied ou d’une échelle. Vous pouvez ainsi atteindre plus aisément les branches en hauteur sans danger.

Ensuite, la stabilité est un indice important dont vous devez obligatoirement tenir compte. Lorsqu’un appareil n’est pas bien équilibré, vous risquez de perdre beaucoup de temps. Trouvez en un qui demeure stable en toute circonstance. Il doit aussi être en mesure de tailler les ramures sans bouger. Puis, il faudra aussi que vous vous renseigniez sur sa capacité de coupe pour optimiser sa performance. Il est vrai que l’ébrancheur ne peut pas couper tout type de branchages. Toutefois, un modèle apte à émonder les grandes ramures demeure plus performant que d’autres. Sans oublier bien sûr de vérifier son angle de taillage. Vu que les rameaux d’arbre poussent de manière aléatoire, il est déconseillé d’opter pour un outil avec lequel vous devez changer régulièrement la direction des lames. Un matériel avec une tête rotative fera parfaitement l’affaire.

L’usage d’un coupe-branches

Une chose est d’acheter un ébrancheur et une autre est de savoir l’utiliser. Certains modèles sont équipés de manches dépliables. Il vous suffit de les déplier pour profiter d’une portée optimale. Puis, introduisez la branche dans la mâchoire de l’appareil et rapprochez les poignées afin que les lames se resserrent. Dans le cas où le dispositif possède deux lamelles, elles se croisent pour couper le bois sec ou vert. Pour les modèles à enclumes, ceux-ci viendront écraser la ramure en effectuant une taille plus précise et plus nette.

Concernant les outils électriques, la mise en route se fait par l’exercice d’une pression sur le poussoir marche-arrêt et sur le bouton de verrouillage. Par ailleurs, ils sont munis d’un anneau anti-arrachement permettant le passage du fil électrique. A la base de leur tête se situe un crochet servant d’appui.

En outre, pensez à entretenir régulièrement votre matériel si vous voulez qu’il présente une bonne durée de vie. Vous pouvez nettoyer les lames avec de l’alcool ou les enduire de graisse. Enfin, faire appel à un élagueur comme sur ce site : https://www.paysagiste-elagueur-76.fr/ vous aidera à mieux maîtriser l’utilisation de cet équipement.