Skip to content

Announcements

Quelle est l’importance de la vérification du conduit de la cheminée ?

La cheminée fait partie de nos fidèles alliés durant les saisons froides. Il nous tient au chaud et rend l’intérieur de notre maison plus chaleureux. Pour assurer son bon fonctionnement, il est essentiel de l’entretien régulièrement. Outre le ramonage annuel imposé par la mairie et les compagnies d’assurance, une vérification régulière du conduit de la cheminée est indispensable. Dans ce qui suit, nous allons parler de l’importance de ce contrôle. Découvrez !

Contrôle du conduit de cheminée : à qui confier cette opération ?

Vérifier et contrôler le conduit de cheminée répond à la fois à un souci de sécurité et un souci économique. L’opération doit être effectuée par un spécialiste du domaine, c’est-à-dire le ramoneur. Cette vérification peut être effectuée à l’occasion du ramonage annuel ou bisannuel obligatoire. Au cours de celle-ci, cet artisan va en premier lieu faire une reconnaissance du conduit de la cheminée.

Ensuite, il procède à la vérification de la vacuité et de l’étanchéité de l’installation. À ce titre, il utilise un fumigène. Mais au préalable, il effectuera une série d’interventions comme le ramonage de la cheminée et l’obstruction du bas et du haut de la cheminée. Le contrôle est entrepris afin de déterminer l’état du conduit de la cheminée.

Une fois le test de fumigène achevé, le ramoneur propose des solutions adéquates pour réhabiliter cet équipement de chauffage avant son utilisation.

Pourquoi procéder au contrôle du conduit de cheminée ?

La vérification du conduit de cheminée est essentielle sur différents plans. D’une part, elle permet de découvrir les éléments qui entravent l’évacuation de la fumée issue de la combustion. En l’occurrence, il peut s’agir de nids d’oiseau, de débris de végétaux ou de dépôt de suies et de goudrons. Un conduit bouché favorise en effet les risques d’accident.

D’autre part, cette vérification permet de détecter les fissures et de garantir la parfaite étanchéité du conduit. Ceci étant fait pour prévenir les risques d’intoxication aux gaz toxiques. Dans tous les cas, le recours aux services d’un ramoneur expérimenté reste indispensable. Cet artisan doit s’assurer que la fumée s’évacue correctement et qu’elle ne refoule pas vers l’intérieur de la maison.

Comment se déroule le contrôle du conduit de la cheminée ? 

Concrètement, la vérification du conduit de la cheminée implique l’usage d’une cartouche de fumigène que l’on place à la base du conduit. Ce qui permet par conséquent de détecter les éventuelles fuites sur la longueur du conduit.

Pour commencer, le ramoneur va boucher le conduit. Autrement dit, il va fermer la souche de la cheminée se situant au niveau du toit pour empêcher que la fumée s’échappe. Après avoir fermé la souche, cet artisan se place à la base du conduit. Il crée alors un courant d’air remontant en brulant quelques feuilles de papier par exemple afin que la fumée issue du fumigène s’engouffre dans le conduit. Il va par la suite allumer le fumigène et boucher l’entrée du conduit. Ainsi, les travaux de vérification peuvent commencer. Le ramoneur ne libèrera la partie haute du conduit qu’après avoir terminé le test fumigène. Ceci étant fait pour permettre l’évacuation de la fumée. Enfin, il débouchera la base de la cheminée.

Rappelons que la vérification et le contrôle de la cheminée doivent être faits par un ramoneur. En effet, ce professionnel dispose du matériel adéquat et des compétences requises pour réaliser cette tâche règlementée.