Skip to content

Announcements

L’épée templière : son histoire, son usage et ses caractéristiques

L’épée des templiers est utilisée durant les périodes de croisades opérées par la cavalerie chrétienne. C’est une épée qui a servi à défendre la foi, la justice et bien d’autres nobles causes. Les chevaliers templiers pouvaient ainsi manier leurs épées avec efficacité. C’est d’ailleurs pourquoi chaque épée pouvait acquérir une certaine personnalité à travers le nom du cavalier. Découvrons alors l’histoire, l’usage et les caractéristiques de cette fameuse épée templière.

Une histoire symbolique de l’épée

Durant l’époque moyenâgeuse, la considération de la force d’un guerrier prenait en compte sa manière de manier l’épée. En tant qu’arme principale du chevalier templier, l’épée templière est un instrument symbolique mettant en exergue la passion du Sauveur. Le chevalier pouvait ainsi s’affirmer avec son épée pour défendre une bonne cause. Le fait de pouvoir s’engager à cette noble cause chrétienne implique toutefois de nombreuses compétences ainsi qu’une dextérité de la part des chevaliers. Les chevaliers templiers avaient une devise unique pour qualifier leur résolution et leur conviction à vouloir défendre et à protéger leur foi.

Les usages de l’épée

L’épée templière servait avant tout de défendre les pèlerins tout en menant la conquête du territoire de Jérusalem. Les chevaliers templiers ont été appelés non pas par force mais par volontariat pour pouvoir effectuer cette mission. Lors des croisades, ils se sont ainsi munis de leurs armes et de leurs capes blanches. Certains cavaliers situés à un rang plus élevé pouvaient bénéficier d’épées plus esthétiques. Mais ces dernières ne sont seulement utilisées que dans les cérémonies. Egalement, l’épée templière pouvait être utilisée durant de nombreuses compétitions médiévales et pendant les entraînements. A présent, cette épée peut être une véritable œuvre d’art décorative pour les passionnées d’objets médiévaux. Mais elle peut aussi servir en guise d’accessoire de cérémonie ou de cosplay médiéval, accompagnée par des vêtements typiques des chevaliers de l’époque.

Les caractéristiques de l’épée

L’épée templière est composée d’une lame droite à double tranchant, avec une pointe généralement arrondie – de nos jours – pour des questions de sécurité. Elle est également équipée d’un pommeau doré, argenté ou bien en bronze et où il est gravé une croix ou bien un sceau templier. Les croix pouvaient varier selon l’ordre (templier, teutonique…) de chaque cavalier. Vous pouvez retrouver la croix latine (croix chrétienne), la croix Patente, la croix Tau (utilisée par Saint Anton), la croix Patriarcale, la croix de Malte (utilisée par les hospitaliers) et la croix de Jérusalem. La manche de l’épée est en bois ou bien en métal et est recouverte de cuir surpiqué. Vous pouvez également constater que la lame et les fils pouvaient adopter des épaisseurs différentes. En termes de dimensions, l’épée peut mesurer environ entre 100 et 110 cm.

Trouver son épée de templier

Si vous souhaitez vous procurer d’une épée templière à des fins de collection ou tout simplement pour décorer votre intérieur, vous pouvez retrouver plusieurs modèles d’épées, tout aussi bien adaptés aux petits et aux grands. Certains sites sur le net vous proposent des épées templières décorées, avec fourreau ou gaine. Elles peuvent également se décliner en plusieurs dimensions, de quoi vous accommoder.