Skip to content

Announcements

Comment déterminer la technique d’élagage à réaliser selon le type d’arbre ?

L’élagage est un travail paysager qui consiste à débarrasser un arbre de ses branches inutiles. Il est entrepris afin de lui conférer une belle structure et une meilleure santé. Cependant, cette opération ne peut pas être réalisée n’importe comment. Sa réalisation doit en effet obéir à certaines règles. Toutes les variétés d’arbres ne sont pas d’ailleurs élaguées de la même manière. On a recours à une technique d’élagage spécifique en fonction du type du végétal. Nous apportons quelques explications.

L’essence de l’arbre dicte la technique d’élagage à entreprendre

Il existe différentes espèces d’arbres comme il y a diverses techniques de taille. En effet, on peut citer :

  • Les résineux à l’instar des sapins sont élagués tous les trois ans environ. L’opération est effectuée au printemps ou en automne. Pour les plus grandes variétés, leur élagage se matérialise par une taille en hauteur. Sachez que cette activité est soumise à une règlementation stricte.
  • Les feuillus font l’objet d’un élagage depuis leur plantation. Une taille de formation sera réalisée à cet effet. Puis, ils seront soumis à la taille d’entretien une fois qu’ils atteignent leur forme adulte. Leur taille se déroule de préférence du mois de novembre au mois de mai. Il faudra néanmoins éviter les périodes de gel. Pour les sujets qui n’ont pas été régulièrement élagués, on peut les soumettre à une taille sévère s’ils ont une hauteur importante. Comme cette pratique n’est pas sans danger pour le végétal, il est préférable de la confier les travaux d’élagage à un élagueur professionnel.
  • Les fruitiers ont besoin de soins plus réguliers afin de stimuler le développement de leur fruit d’une année sur une autre. Ils doivent faire l’objet d’une taille de formation, puis d’une taille d’entretien après leur fructification.

Bon à savoir : Il existe des espèces qui sont particulièrement vulnérables. Après les avoir taillées, il est primordial d’appliquer un mastic cicatrisant sur les plaies pour éviter les infections.

Une technique d’élagage en fonction de l’âge et de la hauteur de l’arbre

La technique d’élagage à adopter dépend également de l’âge et de la hauteur du sujet.

En effet, les professionnels du domaine ont pu développer des techniques de taille raisonnée depuis quelques années. Celles-ci sont plus respectueuses de l’arbre, et ce dès le moment où il est planté. Durant ses premières années de plantation, il subit une taille de formation. Quand il aura sa forme adulte, une taille d’entretien sera réalisée.

Ces techniques de taille « douce » permettent d’éviter les tailles sévères. Ces dernières peuvent affecter considérablement la santé de la plante, et ce, même s’il s’agit d’une plus grande espèce.

En outre, la taille de l’arbre est un facteur déterminant. Selon les cas, son élagage peut se faire avec ancrage au sol ou en hauteur. Dans ce cas de figure, il faudra utiliser des cordes, une nacelle ou des plateformes élévatrices pour effectuer les travaux. Comme vous l’aurez compris, l’intervention d’un élagueur professionnel est incontournable dans ces circonstances.

Une technique d’élagage selon l’implantation du végétal

Enfin, l’emplacement de l’arbre dicte la technique de taille à appliquer. En effet, on utilisera différentes méthodes pour traiter un sujet isolé et un sujet qui se trouve au bon milieu d’un terrain. La présence des fils électriques par-dessus la plante est également à considérer avec attention.

Ainsi, si l’on doit tailler des haies comprises entre 50 cm et 2 mètres de hauteur, une taille d’entretien sera entreprise afin d’éliminer les branches mortes, les rameaux mal placés et les fleurs fanées). L’opération peut se faire au moyen d’une tronçonneuse, d’un taille-haie ou d’un sécateur. Elle est en outre effectuée à mesure de deux fois chaque année.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*