Skip to content

Announcements

Un séjour saut à l’élastique pour vaincre la peur du vide

Les amateurs de sensations fortes sont toujours à la recherche d’activité à faire pour vivre des sensations uniques. Pour cela, le choix des sports extrêmes s’avèrent évident. En revanche, certaines disciplines nécessitent des compétences techniques et la possession de certains matériels. Ce qui n’est pas le cas du saut à l’élastique. C’est une activité qui promet des sensations fortes mais qui ne demandent pas à celui qui le fait d’avoir des compétences et aptitudes particulières. De plus, cela permet de faire plein de découvertes, notamment des régions de la France.

Comment choisir le lieu où faire un saut à l’élastique ?

Si vous avez décidé de faire un saut à l’élastique mais que vous ne savez pas comment cela fonctionne et comment choisir, voici quelques points à prendre en compte.

Premièrement, si vous ne disposez pas de beaucoup de temps pour faire cette activité, c’est mieux de le faire pas trop loin de chez vous. Ainsi, si vous habitez dans la région parisienne pas exemple, il est possible de faire un saut à l’élastique près de Paris. C’est d’ailleurs un spot de saut recommandé pour les débutants car la hauteur n’est pas trop grande.

Ensuite, vous devez imaginer également quel type de paysage vous voulez admirer pendant le saut. En effet, chaque spot de saut propose différentes vues. Et il faut savoir que le cadre environnant influence aussi les sensations lors du saut.

Pour ceux qui ne sont pas à leur premier essai, il est également possible de trouver en France des ponts et des viaducs qui culminent à plus de 150m. Le saut y durera plus longtemps et il en est de même pour les sensations.

Pourquoi faire du saut à l’élastique ?

Le saut à l’élastique est une activité qui a de nombreux avantages. Et ce ne sont pas les adeptes de cette activité qui diront le contraire.

Tout d’abord, cela promet une sensation unique à chaque saut. Comme déjà dit précédemment, la hauteur du saut ainsi que l’environnement change selon l’endroit où vous le faites. Ce qui fait que chaque saut laissera sa propre marque dans vos souvenirs.

Deuxièmement, se lancer du haut d’un pont et sauter dans le vide permet également de vaincre certaines peurs, notamment la peur du vide et le vertige. C’est sûrement un moyen extrême mais les résultats sont garantis. Une fois que vous aurez fait le saut, la peur va disparaitre. Encore mieux, vous voudrez le refaire.

Enfin, le saut à l’élastique permet de découvrir une région ou de redécouvrir votre région d’une manière différente. Si par exemple, vous connaissez bien le château de Culan parce que vous venez du Cher, vous pouvez le voir d’un angle différent en sautant du haut du viaduc de Culan qui se trouve en face.

Comment se préparer pour un premier saut à l’élastique ?

Il n’y a pas vraiment de recette magique pour se préparer pour un premier saut. Toutefois, il faut être prêt psychologiquement. Vous pouvez par exemple vous aider des photos de saut en élastique en France pour imaginer les sensations. Par contre, il ne faut pas trop y réfléchir non plus. En effet, l’imagination peut partir très loin, surtout pour un premier saut. Il devient alors plus facile d’abandonner l’idée de sauter du vide parce que la peur monte très vite. Il y a également des vidéos qui montrent la meilleure façon de sauter. Il ne faut donc pas hésiter à en visionner quelques unes pour se motiver.

Il est toutefois important de rappeler qu’il est toujours conseillé de prendre connaissance des règlements du centre qui propose le saut à l’élastique avant de faire la réservation. A savoir que si c’est une activité qui peut être ludique et sensationnelle pour certains, pour d’autres, cela peut être dangereux. Il faut donc bien se renseigner.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*