Skip to content

Announcements

Le Paillage de jardin

Protéger l’écosystème est une priorité pour tous. Le secteur agricole et le jardinage font partie de ces secteurs polluants. Les adeptes font le nécessaire pour résoudre problème en se tournant vers les solutions bios. Le paillage fait partie de ces techniques millénaires qui commencent à regagner du terrain. Zoom sur les caractéristiques d’un procédé en vogue.

Pourquoi utiliser du paillage pour le jardin ?

Les plantes ont besoin de nutriments spécifiques pour bien pousser. Cependant, lorsque le sol a longtemps été traité avec des produits chimiques, il s’appauvrit. Les paillis, comme l’écorce de pin, sont une alternative efficace pour remédier à ce souci. Ils drainent la terre et l’aident à retrouver tous les éléments nutritifs essentiels à la pousse des végétaux grâce à l’appui de la vie microbienne. Ils empêchent la prolifération de mauvaises herbes au moyen de l’inhibition de la lumière. 

La vocation esthétique du paillage tel que le pallis d’ardoise n’est plus à démonter. Les décorateurs ont recours à cette technique pour mettre en valeur le côté zen d’un espace extérieur.

Quel paillage choisir pour votre jardin ?

On compte trois grandes familles de paillages qu’on choisit en fonction de la saison, des besoins de la plante ainsi que du type de sol

  • Le paillage minéral est idéal pour les terrains en pente.
  • Le paillis organique sert à améliorer la qualité du sol en favorisant la production de bactéries essentielles à la pousse des végétaux. Il est indiqué en complément de l’engrais pour les sols pauvres. 
  • Les toiles de paillages conviennent à tous les types de sol. Ils sont conçus à partir de matériaux biodégradables et sont faciles à mettre en place.

Minéral, Organique ou toile de paillage ?

Le paillis minéral, comme le paillage en ardoise, est recommandé pour prévenir les érosions. Il maintient efficacement l’humidité et convient notamment aux plantes grasses.

Le paillis organique est indiqué en complément de l’engrais pour les sols pauvres. On choisit le type de paillage et sa durée de pose en suivant l’acidité du terrain, sa capacité à maintenir l’eau et la saison.

Lorsqu’on manque de temps, il est recommandé d’opter pour la toile qui est facile à mettre en place.

Paillage de jardin : période pour la mise en place

Il est important de tenir compte des saisons pour l’installation des paillis puisque la météo conditionne la qualité du sol. Dans tous les cas, pailler en hiver est déconseillé.

Printemps

En général, il est recommandé d’ôter tous les paillis en saison estivale. En effet, les plantes commencent à germer et ont besoin d’espace pour se développer dans de bonnes conditions. 

De plus, les parasites prolifèrent lorsque le terrain est surchargé. Ainsi, il est préférable de miser sur un paillis organique léger comme l’écorce de pin ou les feuilles mortes.

Automne

La fin de l’automne est la meilleure saison pour mettre en place un paillis pour protéger le sol contre le verglas hivernal. En effet, le gel dénature le terrain et lui vide des nutriments essentiels à la survie d’une plante. Le paillis d’ardoise ou la pouzzolane sont vivement recommandés. Ils sont assez denses pour éviter l’infiltration du froid dans la structure.
La toile est également une excellente alternative. Elle est facile à installer et à ôter.

La mise en place du paillis de jardin

Avant de mettre en place le paillis, il faut commencer par désherber puis arroser le sol. Par la suite, on dispose les matériaux de manière homogène sur l’ensemble du terrain.
Le paillage organique se transforme en humus. Il est donc important de ne pas dépasser les 7 cm d’épaisseur. Les paillis doivent être issus de l’agriculture biologique pour éviter la prolifération des pesticides sur le sol.

Le paillage minéral doit également être réparti uniformément. Une épaisseur d’au moins 5 cm est requise pour assurer la préservation des éléments du sol.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*