Skip to content

Announcements

Comment masquer un chantier dans une ville ?

L’installation d’un chantier dans un environnement urbain doit répondre à certaines exigences. L’une d’entre elles est la sécurisation du site de travail. Cela passe par la réalisation d’une clôture temporaire qui se fait selon quelques critères. Chacun d’eux déterminera l’approche de masquage et les matériaux à utiliser pour le faire.

Les matériaux pour masquer un chantier

L’objectif d’une clôture de chantier est le même pour tous les chantiers et se résume en trois points essentiels. Il s’agit de :

  • La sécurisation,
  • la protection,
  • la communication.

Pour cela, vous avez la possibilité de choisir entre plusieurs types de matériaux. Toutefois, vous devez choisir en fonction de vos besoins. En général, les entreprises de BTP optent pour les murs en grillage. Cela permet de délimiter la zone tout en permettant au public de voir l’avancée des travaux. De plus, son installation et son démontage sont assez faciles. En revanche, privilégiez les gros calibres. Optez pour des modules de 33 X 8 cm qui sont idéaux pour empêcher le passage des outils.

Pour plus de robustesse, optez pour les cadres en métal aussi résistants que le grillage pour une sécurité optimale. Ils doivent avoir entre 1 et 2,5 m de longueur pour plus d’efficacité. Si vous portez votre choix sur ce matériau, prévoyez des crochets ou des barillets pour les assembler.

Si vous travaillez dans une zone sécurisée pour une durée assez limitée, vous pouvez préférer le bois. Les clôtures en bois sont très rares, car elles sont moins résistantes et plus friables. Néanmoins, elles cachent bien le chantier.

Le masquage du lieu de travail

Afin de protéger le chantier efficacement, vous devez considérer quelques astuces. Pour les murs en plaques de métal compact ou en planches associées entre elles, le problème ne se pose pas. Il est plus urgent de s’occuper du grillage.

Ne laisser rien voir

En réalité, après la sécurisation, l’objectif est de masquer le chantier dans la ville. Ainsi, vous devez opter pour une solution d’habillage de la balustrade. Pour cela, vous pouvez utiliser des bâches que vous installerez sur chaque côté de la clôture. Votre lieu de travail sera donc à l’abri des regards indiscrets et des curieux. Cette même méthode peut être utilisée avec les panneaux de métal et de bois.

Fondez le chantier dans le décor de la ville

Il faut noter qu’un chantier en pleine ville n’est pas toujours apprécié par les passants. En tenant compte cela, il est possible de rendre votre projet discret en le faisant fondre dans le paysage. Pour cela, optez pour des bâches PVC personnalisables.

Consultez un spécialiste en aménagement urbain et habillez votre zone de travail en fonction du paysage. Ainsi, durant toute la durée des travaux, l’attention ne sera pas portée dessus. Pour certains types de murs, vous pouvez utiliser des adhésifs personnalisés.

Optez pour les toiles d’échafaudage

Sur un chantier, les éléments qui n’échappent pas au regard sont les échafaudages. Même si vous réalisez une clôture de protection, ils sont en hauteur et il suffit de lever les yeux pour les remarquer. Il va falloir un mur assez élevé pour les cacher et cela ne répondra pas aux normes prescrites. Cependant, en optant pour les toiles d’échafaudages personnalisables, ils auront plutôt l’air de panneaux publicitaires.

Pour en savoir plus sur ce procédé, cliquez ici.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*