Skip to content

Announcements

Un moyen de déplacement utilitaire par excellence

Les scooters reflètent aujourd’hui l’aspect «utilitaire » des deux roues. Contrairement aux idées reçues, même les plus « petites motos » comme les scooters sont bel et bien de vraies motos. De type motocyclette, le scooter se démarque des autres modèles et des types de deux roues par leurs formes. Généralement, les scooters sont connus pour leur cadre ouvert traditionnel, une transmission sans embrayage et des roues de petits diamètres. Quoi qu’il en soit, il existe désormais différents aspects innovants de ces types de moto. En effet, l’évolution fait aujourd’hui de la moto scooter un moyen de déplacement de plus en plus puissant et attractif pour les amateurs de sensations fortes sur la route, ainsi que pour les motards accros aux puissants systèmes de motorisation.

Là où tout a commencé …

Il faut savoir que les scooters ont fait leur apparition vers le début du 20è siècle. Il s’agissait à l’époque d’un type de motos conçu à cadre ouvert et muni d’un simple fauteuil pour le confort du conducteur qui a vu le jour à la fin de l’année 1901. Quelques années plus tard, les gammes innovantes sont apparues les unes après les autres, vers la période historique de séparant les deux-guerre plus exactement. Il s’agissait des scooters de type « trottinettes motorisées » que l’on appelle « Motopeds ». Depuis cette époque, les modèles de scooters produits et mis sur le marché sont de plus innovants et de plus en plus révolutionnaires. Aujourd’hui, les scooters représentent même les types de motos les plus conduites dans le monde entier, notamment dans certains pays à forte densité démographique comme ceux d’Asie ou d’Afrique. Toutefois, ailleurs comme aux Etats Unis, les caractéristiques utilitaires des scooters n’ont séduit les amateurs de deux roues que vers 1938 après leurs créations en 1901. D’ailleurs, après le succès flagrant des scooters pendant la période susmentionnée, le phénomène prend davantage d’ampleur au lendemain de la seconde guerre mondiale. Il faut croire que l’interdiction de produire des avions à l’époque a eu des avantages. Les plus grands constructeurs comme le Japon ont produits des gammes plus intéressantes et plus innovantes de scooters. A leur aspect utilitaire, ils ont ajouté un coté économique et depuis, l’on voue un véritable engouement pour les scooters. L’on a même aujourd’hui des modèles de scooters attirant spécifiquement la gente féminine. Il s’agit du modèle «  Vespa » connu pour son système de motorisation directement relié à sa roue arrière. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, même la grande marque américaine «  Harley Davidson » a été séduite par la production de petites motos de type scooters. Actuellement, les scooters représentent  aussi les modèles les plus vendus sur le marché des motos à vendre à Madagascar.

La renaissance des scooters, compte tenu de l’apparition des grandes motos

Les scooters se sont habitués peu à peuà leur succès indéniable sur le marché. Malheureusement les amateurs de deux roues ont, au fil des années, été davantage séduits par les motos de plus grandes envergures comme les modèles à  système de motorisation très puissante ou les motos sportives. En conséquence, l’on a enregistré une courte période de déclin du succès des motos scooters. Cependant, cela a été de « courte période » car les plus grands constructeurs et es producteurs n’ont pas lésiné sur les moyens de redorer l’image des scooters malgré l’apparition des grandes motos sur le marché mondiale de l’auto moto. A titre d’exemple, un constructeur de renom japonais a produit dès 1998 des modèles de scooters à système de motorisation d’une capacité de 250 à 400 cm3. Les chiffres de vente explosifs de ces modèles restent à ce jour dans l’histoire et dans les mémoires. Puis, il y a eu également des modèles de scooters carénés, même d’un toit et d’un fauteuil muni d’une ceinture de sécurité. Pourtant, avec cet aspect, ce modèle demeure et reste bel et bien un scooter.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*