Skip to content

Announcements

Ce qu’il faut savoir sur les travaux de toiture

Lorsque vous voulez effectuer des travaux de construction ou de rénovation de maison, il arrive souvent que des permis ou des déclarations soient indispensables avant de les commencer. Pour les travaux relatifs à la toiture par exemple, il faut prendre en compte un certain nombre de critères légauxsur la réalisation de vos travaux, les aides financières que vous pouvez demander ainsi que les garanties auxquelles vous pouvez prétendre. C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Les règles générales sur la toiture

On ne construit pas sa toiture comme bon nous semble. Il y a des normes qu’il faut respecter et auxquelles il faut se conformer à cet effet. Parmi elles, il y a le Plan Local d’Urbanisme ou PlU et les DTU ou les documents techniques unifiés ? Elles portent toutes les deux des contraintes liées aux différents projets de construction et d’habitation dont les travaux de toitures en font partie.

En fait, tous les travaux ne nécessitent pas forcément l’obtention d’un permis de construire. Ce dernier est requis uniquement pour les travaux qui se portent sur une modification totale du toit. Quant à la déclaration au préalable des travaux, elle n’est indispensable que lorsque ceux-ci modifient l’aspect ou le type de la couverture.

Même les pentes sont également règlementées selon la commune où vous vous trouvez, elles sont généralement fixées en raison des climats de la région en vue de favoriser la durée de vie de la toiture. Il en est de même pour les matériaux.

Les aides financières pour les travaux de toiture

Sachant que les travaux concernant le toit peuvent engendrer un budget assez conséquent, des aides financières extérieures peuvent être alloués pour les propriétaires occupants ou bailleurs. Il s’agit entre autres des crédits d’impôt pour la transition énergétique ou CITE, l’éco prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit, les primes exceptionnelles de rénovation énergétique ou PERE, les subventions de l’agence nationale de l’habitat, le certificat d’économie d’énergie et les autres aides des collectivités territoriales.

Les certificats des professionnels couvreur

Les artisans professionnels en travaux de toiture prennent des noms différents selon le type de travaux qu’ils auront à effectuer. Ils peuvent être soit couvreur charpentier, couvreur menuisier, ou couvreur zingueur. Mais, quel qu’en soit le titre qu’ils portent, ils doivent détenir des certificats comme le Qualibat pour exercer légalement leur métier.

La souscription à la garantie décennale

La loi oblige tout professionnel en toiture comme celui qui se trouve dans cette entreprise de couverture dans le 32 de souscrire à une garantie décennale. Cette dernière engage dont la responsabilité professionnelle de l’artisan et couvre tous les dommages apparus après la réception des travaux durant dix ans.

En effet, pour que cette garantie soit prise en compte, il faut que les vices se situent au niveau de la solidité et de l’étanchéité du toit. En d’autres termes, elle vise à réparer les défauts relatifs à la conception de la toiture.

Il est à noter que cette garantie ne couvre pas les défauts d’entretien, l’absence de traitement ou encore l’usure de traitement.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*