Skip to content

Announcements

Conception d’un site Web : architecture SEO

Notion importante en matière de visibilité, l’architecture SEO d’un site assure son positionnement sur les moteurs de recherche. Il y a un travail de structuration et de maillage en amont d’un bon référencement naturel. Pour un éditeur, la quête de trafic englobe l’optimisation de contenu et bien d’autres détails à maîtriser.

Un bon positionnement Google s’appuie sur l’architecture SEO

L’architecture SEO désigne tout simplement la structure d’un site Internet. Cet aspect va séduire les moteurs de recherche. L’organisation des pages, la présentation en générale ainsi que d’autres critères comptent pour les algorithmes chargés de l’indexation. En plus d’une optimisation de contenu sur le long terme, il faut une bonne hiérarchisation. Une structure bien définie assure un meilleur positionnement sur les résultats lorsqu’un internaute fait des recherches. Les rubriques importantes devraient faciliter la tâche des algorithmes. Ces programmes informatiques s’occupent de leur intégration dans la base de données Google. Ce dernier base son analyse sur le comportement des utilisateurs. Il privilégie surtout les pages qui attirent et retiennent les visiteurs.

Il faut un travail de longue haleine sur le maillage interne

Un véritable chantier de maillage devrait aussi être entrepris. C’est-à-dire la gestion des liens. Les pages doivent avoir une arborescence claire. Ce qui rend service aux internautes. Les ancres contextuelles bien choisies vont renforcer le cocon sémantique. La compréhension va augmenter au fil des clics. Les redirections rendent la navigation plus agréable et informative. Le maillage est également une manière de séduire les robots d’indexation. L’intégration de balises ALT ou texte alternatif constitue une autre approche pour l’optimisation de contenu. Les images peuvent être illustratives ou stratégiques. Dans les deux cas, elles doivent être associées à des mots clés pertinents.

Le succès du référencement naturel dépend de l’optimisation de contenu

L’architecture SEO repose davantage sur la qualité que la quantité. Parfois, il faut se contenter d’une arborescence simplifiée. Le minimum de page peut assurer de la visibilité à condition que les contenus apportent réellement de la valeur ajoutée. La pertinence des informations reste le critère principal pour Google. Les renseignements fournis ont intérêt à être uniques, originaux, mais surtout utiles à l’internaute. Le fait que les articles comprennent un certain nombre de mots clés ne doit aucunement les rendre ennuyeux à lire ou flous. Il est loin le temps où les textes avaient une occurrence de 3 % voire beaucoup plus. Désormais, les algorithmes privilégient d’autres aspects que la répétition tous azimuts d’une expression clé.

D’autres impératifs en matière de SEO

Les codes sont à la base même de l’édition sur Internet. Le respect des règles simples telles que les balisages HTML constitue déjà un bon début dans la structure d’un site. Une architecture SEO bien élaborée doit comprendre des sous-titres (H2, H3). Cependant, l’attention doit surtout être portée sur la balise TITLE. Ce dernier fait idéalement 65 caractères et commence par un mot clé. Enfin, le temps de chargement est un critère primordial. Il faudra le considérer tant sur la navigation classique que sur les mobiles. Un affichage court bénéficie d’un taux de reconversion plus élevé.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*