Skip to content

Announcements

Chauffe-eau solaire : tout ce qu’il faut savoir

En matière de chauffe-eau, un large choix s’offre à vous : au fioul, au gaz, électrique, thermodynamique ou solaire. Si vous cherchez un appareil écologique, il est préférable d’installer un chauffe-eau solaire. Avant d’opter pour ce modèle, voici l’essentiel à découvrir sur cet appareil.

Le mode de fonctionnement du chauffe-eau solaire

Avant de découvrir le mode de fonctionnement du chauffe-eau solaire, vous devez connaître les éléments qui le composent. Il est équipé de capteurs solaires thermiques photovoltaïques et d’un ballon de stockage. Que les détecteurs soient des tubes ou des panneaux, ils captent l’énergie pour la transformer en chaleur. Cette énergie est ensuite transmise au circuit hydraulique.

Après, l’eau chaude arrive dans l’échangeur thermique et glisse à l’intérieur du ballon. Quand l’eau refroidit, elle refait le même circuit. En principe, il doit toujours y avoir de l’eau chaude dans le ballon.

Les différentes sortes de chauffe-eau solaire

Il y a d’abord le chauffe-eau solaire à pompe électrique est constitué de capteurs séparés du ballon. Ce dernier peut être installé dans les combles, dans la buanderie, dans la salle de bain et même à la cave. Ce modèle nécessite aussi l’utilisation d’une pompe électrique.

Ensuite, il y a le chauffe-eau à thermosiphon. Son ballon doit toujours se situer à une hauteur plus élevée que les panneaux solaires. Ce système ne tombe jamais en panne du fait de l’absence d’une pompe.

Enfin, on retrouve le chauffe-eau monobloc qui regroupe tout en un même châssis. Il peut être installé dans un jardin ou au sol. Le ballon doit toujours être placé à l’extérieur pour être bien chauffé. Ce dernier type de chauffe-eau est utilisé comme chauffe-eau d’appoint.

Bien choisir la dimension du chauffe-eau solaire

Pour avoir un chauffe-eau solaire adapté à vos besoins, vous devez prendre en compte certains paramètres tels que le type d’habitation, la configuration de votre bâtiment, vos besoins, etc. Vous devez aussi déterminer la taille du chauffe-eau solaire.

La taille du ballon dépend du nombre d’habitants. En principe, il faut 40 litres par personne. Vous devez prévoir plus d’eau pour vos divers appareils comme le lave-vaisselle ou la machine à laver. C’est seulement après que vous déterminerez la superficie des panneaux solaires.

Le choix du chauffe-eau solaire en termes de puissance dépend également du nombre de personnes présent dans le foyer. Si vous choisissez un modèle à basse puissance, vous pouvez faire des économies. En revanche, si vous optez pour un modèle plus performant, vous risquez de gaspiller de l’eau. Si vous comptez installer un chauffe-eau solaire avec une pompe électrique, vous devez prévoir un planning d’entretien.

Entretien et prix d’un chauffe-eau solaire

Vous pouvez vous-même assurer l’entretien de votre chauffe-eau solaire. Si vous habitez dans une zone humide, vous n’avez pas besoin de toucher aux panneaux. Cependant, vous êtes obligé de prendre contact avec un professionnel pour effectuer un contrôle tous les 3 à 5 ans. Cela dans le but de garantir le bon fonctionnement de votre système. Assurez-vous également que les capteurs solaires ne soient pas assaillis de débris de feuilles  ou d’objets. Profitez-en  aussi pour vérifier s’il n’y a pas de fuite sur votre circuit hydraulique.

Le prix dépend du type de chauffe-eau, l’esthétique que vous recherchez et la région où vous vous situez. Vous devez aussi savoir que le coût d’un chauffe-eau solaire avec des panneaux intégré à la toiture est différent de celui d’un système qui comprend des panneaux et un ballon.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*