Skip to content

Announcements

Automobile et écologie : vers une relation gagnant-gagnant ?

S’il y a bien deux thématiques ou deux domaines que l’on considère comme étant diamétralement opposés, ce sont certainement ceux de l’automobile et de l’écologie. D’ailleurs, actuellement, les constructeurs sont nombreux à s’être plaints du fait que la politique écologique est mauvaise pour l’emploi dans leur secteur. Il faut avouer que le virage vert n’est pas toujours aussi facile à négocier quand on est directement concerné. Quoi qu’il en soit tout le monde semble être convaincu de l’importance de faire des efforts pour la préservation de l’environnement et le bien-être de la planète. Et si on en croit les avancées réalisées, la relation entre l’automobile et l’écologie est en train d’évoluer vers un échange gagnant-gagnant.

L’éco-conduite, une nouvelle façon d’appréhender les routes

L’éco-conduite est le premier terrain d’entente entre les deux camps. Les professionnels de l’industrie automobile ne trouvent aucun inconvénient à ce que les usagers améliorent leur façon de conduire dans le cadre d’une démarche écologique. Et pour que les éco-gestes puissent facilement être adoptés, ils ont même accepté à ce qu’une formation eco-conduite soit dispensée. L’objectif est d’éduquer les citoyens sur les bonnes pratiques à privilégier pour limiter l’émission de gaz à effet de serre et réduire la consommation de carburant.

Ainsi, dans les auto-écoles, les conducteurs vont apprendre à adopter une conduite souple en évitant les surcharges et en optant pour une conduite sans à-coups. Pour réduire les émissions de dioxyde de carbone, il faut savoir économiser du carburant. C’est pour cette raison que le respect des limitations de vitesse sera l’un des points majeurs traités lors de la formation. En outre, les usagers vont aussi apprendre à maintenir une vitesse constante durant les longs trajets, mais également à éteindre le moteur à chaque halte. Enfin, pour permettre à tout un chacun de réduire efficacement son empreinte carbone, des concepts tels que l’auto-stop en ville et le covoiturage seront enseignés durant les ateliers.

La fabrication de véhicules toujours plus écolos est devenue la règle dans le secteur de l’industrie automobile

Puisque les efforts doivent être réciproques, il faut bien que les professionnels remplissent leur part du marché. Les constructeurs sont alors nombreux à avoir décidé d’orienter leur projet de fabrication vers la conception de véhicules respectueux de l’environnement.

Les voitures hybrides ont été un grand pas vers cette nouvelle perspective. Les quatre-roues équipés d’un moteur thermique et d’un moteur hybride ont déjà permis de réduire la consommation de carburant et, donc, les émissions de CO2. Avec les voitures électriques, le rejet de dioxyde de carbone est quasiment nul. Mais les professionnels prévoient d’aller encore plus loin dans leur ambition. Dans les années à venir, les nouveaux véhicules mis sur le marché seront totalement conçus à partie de matériaux recyclables.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*