Skip to content

Announcements

Partir à la découverte du village de Kuta

Autrefois, le village de Kuta faisait partie du clan des « 3 K » avec Kaboul et Katmandou. Auparavant, elle est le lieu de passage de voyageurs peu fortunés. Son port servait à commercialiser les esclaves balinais durant la période de colonisation de hollandais. Aujourd’hui, elle est l’un des sites touristiques les plus appréciés à Bali. Découvrons ensemble les plats locaux, les sites pittoresques et les trésors de ce lieu d’évasion.

Kuta, une ville active et nocturne

La station balnéaire de Kuta est l’une des plus belles en Indonésie. Comme le démontre cet URL https://www.lotusvoyages.ch/bali/. Situé au sud de Bali, ce coin de l’île dispose d’un grand nombre de populations. D’ailleurs, durant la journée, les rues sont envahies par les piétons. Automatiquement, la circulation y est assez difficile. Il faut donc s’armer de patience lorsque vous êtes en véhicule en direction de la plage.

Ancien village de pêcheurs, la tranquillité a laissé place à un dynamisme incroyable. Le bruit de moteurs est devenu un son habituel et continuel dans les rues. Le marché est rempli de vendeurs et de marchands en tout genre.

Il ne se passe pas un instant sans qu’un visiteur soit sollicité pour le moindre produit ou service. Ce n’est pas étonnant que Kuta soit l’une des premières villes à promouvoir le tourisme de masse.

Des plages réputées et magnifiques

plage-de-kutaKuta possède six plages. Cependant, on constate une différence de population au niveau de certaines d’entre elles. Par exemple, la plage de Petitenget est un endroit qui est surtout fréquenté par les habitants de l’île. Les touristes y viennent rarement. Peut-être à cause de ce côté un peu mystérieux provoqué par le sable gris et la végétation dense.

« Kuta beach » est la première plage la plus prisée de l’île pour ses fêtes nocturnes. L’étendue de sable blanc longe plusieurs kilomètres pour le plus grand plaisir de tous. La mer permet de faire une multitude d’activités. Entre autres le surf, le foot ou le volleyball. D’ailleurs les gens y pratiquent plus le surf que la baignade. Le courant y est plutôt dangereux et est à l’origine d’un certain nombre de noyades chaque année.

Pour ceux qui veulent se baigner ou bronzer calmement au soleil, « Double six beach » est la plage par excellence. La mer y est calme. Les hôtels et bars proposent de délicieux cocktails. Il en va de même pour la plage de Tuban sauf que là-bas, les nageurs sont surveillés par les maîtres-nageurs des hôtels.

Les plats typiques de la ville

Le « nasi goreng » est un plat traditionnel du village. C’est un mélange de riz sauté et de légumes. La recette comprend également de la pâte de crevette, le kecap manis (sauce soja typique à l’Indonésie) et de l’ail et des échalotes en guise d’épices. Comme c’est un plat national, donc, caractéristique de l’Indonésie, elle est revisitée de différentes manières en fonction de chaque ville du pays.

Le « mie goreng » est similaire au nasi goreng sauf que le riz est remplacé par des pâtes. Dès fois, les habitants rajoutent un peu de viande hachée à ce plat. La sauce sucré-salé du kecap manis vient apporter la touche indonésienne dans la recette.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*