Skip to content

Announcements

Séjourner au Japon pour apprécier les attractions de la ville de Kobe

Ville de Kobe

Kobe est la 6e plus grande cité du Japon. Elle est la capitale de la préfecture de Hyogo et se trouve dans la région du Kansai. Bien qu’une grande partie de la cité ait été détruite durant le terrible séisme de 1995, Kobe est très dynamique actuellement avec sa zone portuaire. Elle propose également une grande diversité d’attractions. La ville a tant à offrir en plus de son mets célèbre qui est le bœuf de Kobe. Pour mieux apprécier cette ville durant votre séjour au Japon, vous devez inclure les sites suivants dans votre itinéraire.

Harborland : une zone portuaire prisée pour ses attractions

Le quartier d’Harborland est reconnu comme le temple des loisirs à Kobe. Il abrite une myriade de restaurants et deux immenses centres commerciaux. Pour une virée shopping amusante, tout y est pour ramener des articles typiques ou internationaux. On y trouve également des parcs d’attractions comprenant des carrousels, de grandes roues et des montagnes russes. À la tombée de la nuit, une petite promenade s’impose le long de l’allée Gaslight Street qui est éclairée par des éclairages tamisés. Parmi les bâtiments futuristes du côté du quai Takahama, Kobe Port Tower est à découvrir avec son musée maritime et les vestiges du séisme de 1995. Il faut dire que ce quartier du port est le point de départ idéal pour apprécier l’atmosphère de la ville de Kobe durant un voyage au Japon.

Nankinmachi, le quartier chinois de Kobe à visiter durant un périple au Japon

Bien que ce quartier ait été détruit durant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale et suite au tremblement de terre de 1995, il a été reconstruire et a retrouvé son atmosphère animée. Ce n’est pas un hasard si la visite de Nankinmachi est considérée comme un incontournable durant un passage à Kobe. Vous y découvrirez de nombreuses rues bordées de restaurants où il est possible de goûter à des spécialités chinoises, de kiosques, de boutiques de souvenirs et de divers clubs de mah-jong, etc. Nankinmachi donne la possibilité de retrouver un brin de la Chine au pays du Soleil Levant.

Ikuta-jinja, pour profiter d’un moment de répit dans un sanctuaire shinto

Le Ikuta-Jinja est l’un des plus vieux sanctuaires du pays. Il est localisé en plein cœur de la cité portuaire de Kobe. Une visite dans ce temple est intéressante puisqu’il s’agit de l’archétype des sanctuaires shinto et on peut en apprendre plus sur son histoire très marquante. En effet, cet endroit a été la scène des affrontements durant la guerre de Gempei, durant l’ère Kamakura de 1185 à 1333. Actuellement, c’est un havre de paix avec sa petite cascade et la petite forêt à proximité. C’est donc l’endroit idéal pour se reposer et se détendre entre deux ou trois visites de la ville.

Kitano : un quartier cosmopolite

Au pied du mont Rokko et perché sur une colline surplombant la ville, le quartier de Kitano se fait remarquer par ses rues sinueuses en pente, ses restaurants et cafés branchés, ses belles vues sur la ville et la mer. Ayant accueilli les étrangers à une certaine époque, le quartier a su préserver quelques magnifiques demeures de riches étrangers. Il faut dire que ces bâtiments ont été construits entre la fin du 19e et le début du 20e siècle. Sur les trentaines de demeures encore debout dans le quartier, seulement vingt d’entre elles sont accessibles aux visiteurs. Il y a notamment le Kazamidori no Yakata, Moegi House, ou encore la maison et le musée Uroko. Ce quartier est un lieu vraiment agréable à visiter sur tous les points.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*