Skip to content

Announcements

Comment devenir un bon collectionneur de pierre

Comment devenir un bon collectionneur de pierre ?

Les pierres et les minéraux sont bien évidemment fascinants à voir. Il est facile d’acheter et de trouver toutes sortes de minéraux partout et se dire être un collectionneur. Pourtant, il existe bel et bien des méthodes pour collectionner correctement. Dans les quelques lignes suivantes des conseils pour commencer une collection correctement.

Savoir quel type de collectionneur sommes-nous

Avant de devenir un bon collectionneur, il faut connaître les différents types de pierres collection  que chaque personne peut faire. Au départ, un collectionneur fait des collections généralistes où il collectionne tout en même temps. Il n’y a pas de tri, mais juste un rassemblement des minéraux.  Puis on distingue également le collectionneur qui habite auprès d’une région d’extraction. Il obtient certes diverses pierres précieuses cependant, les collections restent ternes en variété. On dispose par ailleurs le collectionneur à thème qui réunit de nombreuses espèces minérales. Il y a des grands travaux à faire par contre, car il faut les classer suivant leur élément chimique. On distingue enfin les collections systématiques et de micro qui ne sont pas visibles à l’œil nu. Ces derniers n’ont donc pas une grande place vue la difficulté du collectionneur à les côtoyer.

La méthode à employer

Pour avoir des pièces d’une grande perfection, il faut bien composer la collection. Pour se faire, le collectionneur doit lui-même passer à la collecte sur terrain ou aussi en acheter auprès des professionnels. Une fois que les pierres sont en mains du collectionneur, ce dernier, bon qu’il est,  doit savoir les types de minéraux qui leur sont exposés et qu’ils vont exposer à leur tour. De vraies œuvres d’art, les pierres collection doivent être bien exposées. Cela implique donc qu’il faut penser inévitablement à l’esthétique et à leur rangement. Pour bien les installer, le collectionneur doit disposer d’une salle spéciale, mais surtout de grands meubles pour l’exposition. Il faut des meubles qui facilitent la manipulation des pièces. Des meubles en bois ? Pourquoi pas, mais il ne faut pourtant pas le bois de chêne qui détériore certaines espèces. Des boîtes en carton ? Très astucieux et moins coûteux. Une fois la base de rangement en place, l’exposition doit se faire suivant la taille, les couleurs, les éléments de compositions, etc. Ainsi, la collection sera bien triée et bien exposée.

Les erreurs à ne pas commettre

Au premier abord, les minéraux détestent la poussière. Il est à éviter donc d’exposer les pierres sans les nettoyer de temps à autre pour éviter leur dégradation sur place. A l’eau, à l’acide pour certains, de simples souffles pour d’autres, l’important c’est le nettoyage. Par ailleurs, il faut éviter également d’acheter ou de collectionner les minéraux de micro, car ils engendreront des travaux coûteux dont le résultat n’assure pas un rendement vu qu’ils ne peuvent être exposés sans microscope. Il est également primordial de noter que lors de l’achat d’un spécimen, le collectionneur doit s’adresser seulement et uniquement à un professionnel en matière de pierres collection pour éviter les arnaques et les pertes d’argent inutilement.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*