Skip to content

Announcements

tariere-thermique-hiver-300x300

Les étapes d’installation d’un piquet de clôture !

L’installation d’une clôture est une étape importante lors de l’aménagement de l’espace extérieur de la maison ou d’un bâtiment. En effet, il s’agit d’une barrière qui sert avant tout à garantir la sécurité de l’enceinte. Ensuite, c’est également un élément qui peut déterminer la limite d’une propriété. La clôture peut aussi jouer un grand rôle dans la décoration ou dans l’esthétique d’un endroit. Et enfin, il peut nous protéger des regards indiscrets des voisins ou des passants. Par conséquent, il y a lieu de savoir comment planter les piquets d’une clôture pour qu’elle puisse nous être efficace sur le long terme.

Comment planter des piquets de clôture dans de la terre meuble ?

En premier lieu, s’il s’agit de poser les piquets d’une clôture dans la terre meuble ou encore dans des graviers, la première étape qu’il faut entamer est de choisir un piquet résistant comme un piquet en duramen issu de genévriers par exemple, ou encore comme un piquet en bois autoclave. Ensuite, il y a lieu de creuser des trous identiques à parois droites pour y planter les poteaux. Puis, il faut mettre une couche de quelques centimètres de gravier ou de pierre concassée au fond des trous avant de placer les piquets dans les trous. L’objectif est de centrer chaque piquet dans un trou de façon à ce qu’il reste droit et aligné avec les autres piquets. Il faut noter que l’on doit avoir les mêmes distances entre les poteaux pour que la clôture soit implantée correctement et aussi pour que le tout soit agréable à voir. Avant de terminer, il y a lieu de remplir le trou avec du gravier ou sinon avec de la terre si l’on souhaite faire pousser des petites plantations en bas des piquets. Et enfin, il faut mettre une petite motte de terre autour du pied de chaque piquet pour permettre une bonne évacuation d’eau.

Comment planter des piquets de clôture dans du béton ?

En revanche, s’il s’agit de planter des piquets dans du béton, les étapes ne sont pas les mêmes car tout d’abord, il y a lieu de préparer les piquets. Ensuite, il faut creuser un trou large avec une tarière thermique. La profondeur de ce trou équivaut normalement au tiers de la longueur du piquet. Puis, pour avoir un bon drainage, il y a lieu d’ajouter un lit de graviers c’est-à-dire de verser une couche de gravier dans le trou et de la tasser de manière à obtenir une surface régulière. Après, il faut caler chaque piquet en le mettant bien en place. L’étape suivante est de préparer le béton et de le verser ensuite dans le trou. Et on termine l’opération en faisant cette fois-ci une motte avec le béton autour des pieds des piquets.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*