Skip to content

Announcements

ephad

Quels sont les pièges à éviter dans le choix de l’emplacement pour un investissement EHPAD ?

L’investissement en EHPAD est reconnu pour être l’un des investissements immobiliers le plus rentable du moment. Non seulement, il procure des avantages fiscaux inestimables, mais en plus de cela, il offre également une dimension citoyenne. En effet, la demande en matière de résidences médicalisées pour personnes âgées ne cesse de s’élargir, d’autant plus que cela se retourne actuellement vers une tendance qui tend à s’alourdir, notamment à cause du vieillissement de la population française.

Selon l’Insee, les personnes âgées de plus de 80 ans représenteront 10% de la population d’ici 40 ans. Cela représente donc une part de marché énorme qui demeure encore dans le gris actuellement malgré l’intervention du secteur privé mais aussi des financements émanant de l’Etat. Alors, si vous souhaitez prendre part à cette aventure, et que vous envisagez de placer votre argent dans l’immobilier EHPAD, voici quelques points que vous devrez considérer. Cela touche en grande partie sur les pièges à éviter lors du choix de l’emplacement de son immobilier de résidence services pour personnes âgées.

La qualité de l’emplacement, un point crucial pour assurer une parfaite rentabilité

Lorsqu’il s’agit d’investissement locatif, le maître mot que l’on entend le plus souvent est sans aucun doute l’emplacement. Cela est aussi valable pour l’investissement en EHPAD puisque la demande variera d’un département à un autre. En effet, si vous optez pour l’investissement EHPAD Paris, la demande ne sera pas la même que pour un investissement EHPAD en Normandie par exemple.

Vous devrez donc considérer le nombre de personnes âgées et surtout de bénéficiaires de l’APA (1,2 million de personnes), qui est servie à domicile (dans 61% des cas) ou en établissement (39%). Or dix départements concentrent près de 30% des bénéficiaires d’APA à domicile, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Nord, Pas-de-Calais, Paris, Seine-Maritime et Var. Ces départements sont donc à privilégier même si localement, il peut y avoir des situations de concurrence.

La résidence devra être située dans un cadre chaleureux et sécurisant, à proximité de centres médicaux et hospitaliers, et être facile d’accès pour la famille et les proches. Raisonnez comme s’il s’agissait de la future adresse d’un de vos proches parents, c’est le meilleur moyen pour garder la tête froide.

Vous savez maintenant quels sont les pièges à éviter lorsqu’il s’agit du choix de l’emplacement pour votre futur EHPAD. Avec ces quelques informations n’hésitez plus à contacter les professionnels dans l’investissement immobilier destinés aux personnes âgées dépendantes. Cela vous permettra d’avoir un aperçu de la rentabilité de votre placement sur le long terme.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*