Skip to content

Announcements

motorisation

Système domotique : la motorisation adaptée à votre portail

Si, comme beaucoup d’autres propriétaires, vous avez décidé de motoriser vos portails, vous n’avez rien à perdre, mais tout à gagner. C’est un investissement durable qui optimisera votre confort et la sécurité de votre maison. Grâce à quelques programmations, vous n’aurez plus besoin de sortir de la voiture pour rentrer dans la cour. Un clic et hop, le portail s’ouvrira comme par magie. La motorisation permet aussi au portail de se fermer automatiquement une fois que vous êtes rentré. Pour vous aider dans le choix du dispositif de motorisation adapté, découvrez toutes les possibilités qui s’offrent à vous en fonction du type de portail.

  • Automatisme de portail coulissant

Un portail coulissant ne nécessite pas beaucoup de place pour s’ouvrir, mais sa motorisation aura besoin d’un espace de dégagement latéral important. Il peut se poser sur tout terrain, même les terrains en pente. Pour le motoriser, vous pouvez choisir entre un système de rail au sol et une motorisation autoportante. Pour les travaux d’installation, vous devez prévoir entre 400 et 700 €.

  • Motorisation rail au sol

Adaptée aux portails lourds et de grande taille, cette motorisation est la plus prisée pour les portails coulissants. Sur un rail de guidage installé au sol, le portail pourra se déplacer grâce à un moteur.

  • Motorisation autoportante

Un système de motorisation autoportante a besoin d’une crémaillère sur laquelle le portail est suspendu. Le portail ne touche pas le sol et permet un accès facile aux voitures et aux engins lourds. Il convient surtout aux professionnels.

  • Automatisme de portail battant

Avec un portail battant, vous avez plusieurs possibilités d’automatisation. Au préalable, vous devez juste vous assurer que le portail soit bien solide et résistant. Les prix de l’installation peuvent varier entre 400 et 2 000 € en fonction du type de motorisation, mais aussi de la taille, du poids et du matériau de votre portail.

  • Motorisation à vérin

L’automatisme à vérins est un système robuste, recommandé pour les portails en fer ou en acier. Exerçant une force importante sur les gonds, il pourrait facilement endommager les modèles en bois, en aluminium ou en PVC. Cette motorisation a aussi besoin d’une arrivée de 220 volts, d’où la nécessité d’effectuer des travaux de câblage jusqu’au portail. Il est plus adapté aux professionnels qu’aux particuliers.

  • Motorisation à bras

La motorisation à bras mécanique peut être installée tant sur un nouveau portail que sur un portail déjà existant. Elle fonctionne grâce à un bras mécanique fixé sur les ventaux. Si votre portail est plus ou moins léger, vous pouvez opter pour des bras électromécaniques, sinon vous devez installer des bras mécaniques hydrauliques.

  • Motorisation à roue

Pour ce modèle d’automatisme, une roue est fixée en bas de chaque vantail pour assurer l’ouverture du portail. Grâce à son coût et sa facilité de pose, c’est une solution très appréciée.

  • Motorisation enterrée

Pratique et esthétique, cette motorisation a l’avantage d’être presque invisible. Mais elle nécessite des travaux de maçonnerie plus importantes : elle est placée aux pieds de chaque vantail, près des piliers. Elle est adaptée aux installations neuves.

  • Motorisation intégrée au portail

Intégré aux montants latéraux du portail, cet automatisme engendrera des coûts importants dans le cadre d’une rénovation. Il doit être acheté et installé en même temps que le portail pour que vous n’ayez pas à effectuer des travaux de maçonnerie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*