Skip to content

Announcements

3-cocktails-rhum

Les secrets de fabrication d’un bon rhum

Avant de devenir la boisson préférée de beaucoup de connaisseurs, le rhum était initialement produit dans les Caraïbes, notamment dans les plantations de canne à sucre où l’on découvrait que la mélasse était un sous-produit du raffinage du sucre et pourrait être transformé en alcool après la fermentation. Le rhum est principalement produit dans les climats tropicaux des Caraïbes et de l’Amérique latine, mais aussi dans le monde entier et dans de nombreuses îles francophones. Alors,  pour savoir quel rhum acheté pour vos cocktails cet été, voici quelques points que vous devrez savoir.

Comment est fabriqué le rhum ?

Le rhum est fabriqué à partir de mélasse ou de jus de canne frais. Ce n’est pas aussi facile que cela – la plupart du rhum est fabriqué à partir de mélasse, mais les rhums agricoles et la cachaça brésilienne sont fabriqués à partir de jus de canne à sucre frais. Comme il est fabriqué à partir de sucre, ce n’est pas une boisson pour les personnes à la diète chronique ou ceux qui souhaitent perdre du poids.

La canne à sucre est récoltée, les feuilles sont enlevées et la canne est pressée pour extraire l’eau, puis elle est broyée et bouillie pour que le sucre cristallisé soit enlevé. Il ne reste plus que la mélasse, qui est ensuite diluée, fermentée, distillée et stockée dans des barriques.

Il y a plusieurs facteurs qui affectent la qualité du rhum produit. Par exemple, la souche de levure utilisée peut affecter le goût. Dans les rhums plus légers, la levure utilisée agit plus rapidement tandis que pour les rhums plus foncés, on utilise une levure à action lente. De nombreuses distilleries peuvent contrôler le goût et la synchronisation en utilisant une variété particulière de levure. La distillation se produit dans un alambic à colonne, et beaucoup prétendent que cela a également un impact sur la saveur. En effet, les alambics ont tendance à produire des rhums plus riches et sont un moyen plus traditionnel de distillation.

Le rhum est ensuite vieilli en fûts. Typiquement ce sont de vieux fûts de bourbon, mais encore une fois cela peut différer. Lorsque le rhum a une saveur très prononcée et une couleur très foncées, ceci est largement dû à l’interaction avec le bois pendant le processus de vieillissement. Le climat tropical signifie que l’eau dans les barriques s’évapore rapidement, permettant un processus de maturation rapide et que le bois confère certaines caractéristiques aux spiritueux, principalement sa couleur riche. C’est pourquoi, les rhums blancs sont vieillis dans des fûts en acier inoxydable afin de garder une couleur claire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*