Skip to content

Announcements

tele-alarme-2

La maladie d’Alzheimer : La technologie comme remède

La maladie d’Alzheimer touche environ 850 000 personnes. Si l’on prend en compte leurs entourages, cette maladie aurait touché presque 3 millions de personnes. En 2020, avec ce même rythme, la maladie d’Alzheimer touchera une personne sur quatre âgées de plus de 65 ans. Vu l’importance ce cette maladie cognitive, il convient de bien se renseigner et comprendre ses spécificités. Quels sont les premiers signes de cette maladie ? Comment aider les personnes atteintes d’Alzheimer ?

Comment peut-on savoir que notre proche est atteint d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer se traduit par une dégénérescence neurofibrillaire. A long terme, ce phénomène entraine une destruction des neurones et par la suite une atrophie du cerveau. Concrètement, le patient commence à présenter une diminution des capacités cognitives. Ce qui arrive en premier lieu chez le malade c’est la perte de mémoire. Dans un stade plus avancé de la maladie, la personne commence se montrer incapable de réaliser un certain nombre d’actions  tels que les raisonnements et les troubles de langage. Avec l’avancée de la maladie, d’autres zones du cerveau sont touchées et d’autres symptômes apparaissent tels que la disparition des capacités d’orientation. De plus, le patient ne serait plus capable de reconnaitre les personnes proches et l’utilité de certains objets. C’est ce qu’on appelle les périodes de démence. La motricité, le raisonnement et la réflexion sont considérablement touchés. Ainsi, le patient commence à voire son autonomie se limiter.

Attention aux premiers signes d’Alzheimer !

La maladie d’Alzheimer s’annonce par certaines indices ou premiers signes. Il faut être assez attentif pour remarquer l’apparition de cette maladie cognitive. Les premiers symptômes peuvent être l’oubli des événements récents, la difficulté de reconnaître des personnes très proches.  La perte de la notion du temps chez une personne pourrait avertir son entourage de l’apparition d’Alzheimer. Une personne atteinte de cette maladie pourrait relater des faits ayant eu lieu il y a 70 ans mais par contre, elle sera incapable de se rappeler d’un événement récent. Dans un stade de troubles cognitifs très sévères, le patient présente une altération de jugement. En effet, il peut effectuer un achat démesuré de nourriture, mettre un habit d’hiver en été, mettre un téléphone dans un frigidaire…Le symptôme le plus connu de la maladie d’Alzheimer est la tendance à déambuler et à errer. Pour limiter les conséquences parfois graves de cette maladie, il convient de fournir un grand effort d’attention et d’accompagnement au malade.

La technologie au service des personnes atteintes d’Alzheimer

Offrir une solution de géolocalisation à une personne souffrant d’une atteinte cognitive serait une bonne idée. Le bracelet urgence personnes âgées est un dispositif qui permet de signaler les situations à risque. Doté d’un détecteur de chute, cet outil est en mesure d’envoyer une alerte aux personnes proches du patient si ce dernier tombe par terre. Le bracelet urgence personnes âgées permet aussi de dresser des zones de sécurité qui correspondent à des endroits fréquentés par le malade : épicier du coin, le jardin du quartier… Quand la personne âgée quitte ce périmètre de sécurité, l’entourage sera alerté. Le bracelet urgence personnes âgées doit être toujours porté par le patient en vue de le localiser en temps réel. Grâce à la serrure Vlock, ce dispositif ne peut pas être enlevé par le patient pendant les périodes de démence. Les solutions de géolocalisation sont de plus en plus développées et mise au service des personnes âgées et atteintes d’autres maladies cognitives. Ces dispositifs ont pour rôle de rassurer l’entourage des personnes atteintes d’Alzheimer mais aussi de garantir une certaine autonomie et un haut niveau de sécurité pour les séniors.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*