Skip to content

Announcements

retapage voiture

Que devient une voiture accidentée ?

Un véhicule accidenté n’est pas forcément perdu. Après un sinistre, la compagnie d’assurance engage un professionnel indépendant pour déterminer l’état général de la voiture. Celui-ci va juger si le véhicule accidenté est réparable ou non. Découvrez les différents résultats de l’expertise d’un professionnel dans les lignes qui suivent.

Si le véhicule accidenté est réparable

L’assureur engage un expert pour vérifier et examiner l’état du véhicule. Celui-ci tient compte de deux critères importants avant de déclarer que la voiture accidentée est réparable : la sécurité et le coût des réparations. Les dommages subits par le véhicule ne doivent pas mettre en cause la sécurité ainsi que la fiabilité de la voiture, une fois réparée. L’expert détermine également les coûts de la réparation. Il doit s’assurer que les frais de réparations ne dépassent pas la valeur initiale de la voiture accidentée. Si tel est le cas, la compagnie d’assurance indemnise le propriétaire du véhicule. Soit l’assurance engage une entreprise de réparation partenaire, soit c’est la victime qui propose un garage à l’assureur. Pendant la réparation, tous les éléments endommagés seront pris en compte : remplacement des pièces abîmées, réparation de la carrosserie, réfection de la peinture, changement du pare-brise, etc. Vous avez la garantie de rouler à bord d’une voiture comme neuve après la remise en état.

Si la voiture accidentée est irréparable

Le professionnel jugera que le véhicule est irréparable si les coûts de réparation sont supérieurs à la valeur vénale de la voiture. Autrement dit, si l’achat d’une nouvelle voiture est la meilleure option. Il existe également des voitures techniquement irréparables : le véhicule a subi une immersion ou a été incendié. Tout cela peut rendre la réparation trop onéreuse. Si le propriétaire a souscrit un contrat d’assurance autos tous risques, il bénéficiera tout de même des indemnisations allouées par la compagnie d’assurance.

Tout n’est pas perdu, le propriétaire de la voiture irréparable peut revendre celle-ci à une casse automobile ou récupérer certaines pièces. Il peut ainsi en tirer profit, tout en contribuant à la protection de l’environnement. En effet, l’enlèvement et la destruction d’épave sont régis par des normes écologiques très strictes…

Une voiture gravement endommagée

Pendant l’expertise du véhicule accidenté, le professionnel est amené à évaluer la sécurité et le coût des réparations. Une voiture est déclarée gravement endommagée si le résultat de l’examen montre ces signes :

  • Déformation importante de la carrosserie
  • Déformation de la direction
  • Altération importante des liaisons au sol
  • Dysfonctionnement des éléments de sécurité, comme les airbags, les ceintures et bien plus encore.

 

Si la voiture est classée gravement endommagée, la carte grise peut être retirée à titre conservatoire. Si la victime souhaite reconduire le véhicule ou le revendre, il doit réparer totalement la voiture et la faire passer une nouvelle expertise.

 

N.B : s’il s’agit d’un accrochage ou d’un petit accident, il est plus facile de remettre une voiture en état. Pour réparer les bosses, retoucher la peinture, remplacer le pare-brise…, faire appel à un carrossier qualifié est la solution idéale.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*