Skip to content

Announcements

Que faire d’un véhicule hors d’usage

Que faire d’un véhicule hors d’usage

Lorsqu’une voiture est hors d’usage, on ne sait jamais quoi en faire. On peut même être tenté de l’abandonner n’importe où. Mais il faut savoir que l’abandon des véhicules hors d’usage est sanctionné par la loi. Il est alors préférable de procéder à un enlèvement d’épave gratuit lorsqu’une voiture est hors d’usage.

Enlèvement d’épave gratuit

Les véhicules hors d’usage sont considérés comme étant des déchets dangereux, c’est pourquoi leur vente ainsi que leur revente en pièces détachées sont interdits. Ses pièces dégagent en effet des substances toxiques et cela peut avoir des effets néfastes sur l’environnement et sur la santé. C’est pour cette raison même qu’une règlementation européenne interdisant la revente de véhicule hors d’usage a été élaborée. Il existe également une procédure spécifique qui régit la destruction d’une telle voiture.  Les VHU génèrent en effet des tonnes de déchets par an, et ses impacts s’avèrent être très nocifs pour l’environnement. C’est pour cette raison même qu’il est conseillé de procéder à un enlèvement d’épave gratuit dès qu’une voiture est déclarée techniquement ou économiquement irréparable.  Cela permet d’éviter les sanctions mais aussi de protéger l’environnement. Plus d’infos sur ce site

Procéder à la destruction de véhicule

La destruction de voiture ne peut être effectuée que par un professionnel agréé VHU. La réalisation d’une casse sans respecter les procédures prévues à cet effet  est passible d’une amende allant jusqu’à 1500 euros. Il existe en effet des règles spécifiques quant à la destruction de véhicules hors d’usage. Tout d’abord, seul un expert mandaté par l’assurance auto peut déclarer une voiture comme étant une épave. Aussi, si votre voiture a été fortement endommagée suite à un accident, il faut faire appel à un expert pour constater et évaluer les dégâts. C’est seulement après qu’on peut procéder à un enlèvement d’épave gratuit et qu’on peut envoyer la voiture chez un organisme spécialisé dans la démolition. Toutes les pièces du véhicule seront d’abord dépolluées avant d’être recyclées. Cela permet d’extraire les produits toxiques contenus dans les pièces. Avant de procéder à la destruction, il faut d’abord fournir un certain nombre de documents tels qu’un certificat d’immatriculation et un certificat de non-gage de moins de 15 jours. Dès la réception de la déclaration de l’expert, la préfecture procède à la destruction de la carte grise du véhicule. Il faut également savoir que l’assurance offre une indemnisation lorsque la voiture est déclarée techniquement ou économiquement irréparable.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*