Skip to content

Announcements

demat_doc-min

Pourquoi a-t-on adopté l’e-administration en France ?

L’e-administration est la nouvelle forme de méthodes de travail que quelques pays ont adoptés ces dernières années afin de dématérialiser les démarches administratives et de passer à l’informatisation des données. Ainsi, plusieurs plans d’actions, programmes et rapports sont apparus successivement pour renforcer petit à petit l’utilisation des TIC ou Technologies de l’Information et de la Communication presque dans tous les secteurs publics : l’état civil, l’immobilier, l’électricité et le gaz, la santé publique, la fiscalité, le chômage, l’immatriculation, la sécurité sociale et d’autres encore. L’idée est de rendre les services publics plus accessibles et d’améliorer l’organisation interne de l’administration. Notons qu’en 2014, la Corée du Sud se trouvait au premier rang en matière de développement de l’e-administration pendant que la France était au quatrième.

Les avantages de l’e-administration

Les Etats qui utilisent cette technique bénéficient de plusieurs avantages dont le tout peut être résumé par un gain de temps. En effet, le premier avantage est le fait de jouir de services à distance grâce à la mise en ligne d’informations comme les textes législatifs et règlementaires ou les procédures administratives et ensuite grâce à la mise en ligne de formulaires qui a permis une démarche administrative à domicile, vue qu’il est possible d’imprimer et de remplir les formulaires chez soi.Ainsi, ces innovations technologiques qui ont intégré les sites web publics ont permis aux usagers de ne plus se rendre personnellement à la mairie ou aux ministères mais de suivre uniquement les services en ligne. Le second avantage consiste à généraliser l’offre de téléservices afin de pouvoir transmettre les formulaires via internet. Autrement dit, il est actuellement possible de créer et de gérer des comptes particuliers ou des comptes d’associations, tout comme il est possible d’utiliser un espace de stockage en ligne pour conserver les documents et pièces justificatives nécessaires. Par ailleurs, la majorité des Français apprécient le rythme de développement de cette digitalisation de l’administration et prévoient que d’ici 2022, les démarches administratives seront dématérialisées à 100%.

 

Harmonisation de l’e-administration

Comme tout système, il est impératif de garantir la sécurité de ces services administratifs par rapport à l’utilisation de ce e-gouvernement. Justement, cette transformation numérique de l’administration est plus difficile à cerner que les prestations de services traditionnelles. Elle nécessite un suivi régulier qui doit être fait par les acteurs politiques, économiques et sociaux. Ainsi, des services en ligne plus sécurisés ont été installés aux niveaux national et international afin que les pouvoirs publics puissent assurer la confidentialité et le sauvegarde des données. Parmi ces derniers, on peut citer : la transmission fluide des données échangées, le plan cyber-sécurité, l’échange obligatoire des informations, la création d’une base de données commune et la création de l’Agence européenne pour la confiance numérique. D’autres solutions peuvent également être prises par l’Etat comme le fait d’installer une connexion à haut débit sur toutes les zones concernées et d’imposer une meilleure taxation aux entreprises étrangères qui réalisent des bénéfices en Europe. Cependant, il faut admettre que jusque-là, les français apprécient cette modernisation de l’action publique qui se démontre sous plusieurs manières comme la formalité en matière d’acte de naissance qui est disponible en cliquant ici par exemple.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*