Skip to content

Announcements

article_1511-FRA-LOGEMENT

Vente d’un bien immobilier en réméré

la vente à réméré est le dernier recours pour les personnes surendettées qui n’arrivent plus à payer leurs dettes. Quand toutes les tentatives de restructuration ont échoué, vous pouvez choisir de vendre un bien immobilier avec une faculté de rachat afin de rembourser vos dettes. Que savoir sur le sujet ?

Comment cela marche ?

La vente à réméré immobilier est une sorte de vente avec une option de rachat. Le vendeur dispose d’un délai (max 5 ans) durant lequel il a la capacité de racheter le bien qu’il a vendu à condition de rembourser la totalité du prix de vente et des frais engagés par l’acquéreur. Dans ce cas, le propriétaire peut encore occuper les lieux durant le délai de rachat, mais devra payer à l’acheteur des indemnités de logement. Lorsque sa situation financière sera plus stable, il pourra payer ses dettes et reprendre son bien. Le principe de la vente à réméré est de permettre aux propriétaires surendettés ou fichés FICP de régulariser sa situation et de payer progressivement ses créances.

Les avantages de la vente à réméré

La vente à réméré immobilier offre de nombreux avantages surtout pour ceux qui sont fichés FICP et ne peuvent contracter de crédit pour rembourser ses dettes. D’abord, le vendeur ne cède pas entièrement son domicile puisqu’il peut encore y résider. La démarche est également très discrète ainsi, l’entourage n’est pas obligé de connaitre vos problèmes pécuniaires. Par ailleurs, si le propriétaire n’a pas la faculté de racheter le bien, il peut encore résider dans l’habitation et contracter un bail de location. Lorsque vous vendrez à réméré, le reste de la somme obtenue, une fois les dettes et les frais payés, est bloquée dans une Caisse des Dépôts afin de vous permettre de racheter le bien. De plus, cette solution vous permettra d’obtenir plus de bénéfices que si vous optez pour la saisie immobilière.

Des inconvénients à connaitre

En dépit des avantages qu’elle apporte, la vente à réméré immobilier présente tout de même des inconvénients. Le cout de la transaction est assez élevé puisqu’elle peut aller jusqu’à 10 % de la valeur du bien. De plus, rien ne garantit que le vendeur puisse racheter le bien puisque dans ce cas, il faudra qu’il contracte un crédit immobilier et pourtant, la banque ne peut donner de crédit avant que la situation financière de l’individu soit stable. Par ailleurs, une fois le délai des 5 ans passé, le vendeur ne peut plus racheter son bien, il devient la propriété de son investisseur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*