Skip to content

Announcements

Contacter une entreprise de ravalement pour entretenir les murs de votre maison

Frappé par le froid hivernal, malmené par le vent, mouillé par la pluie, votre mur extérieur a besoin d’un bon entretien. Vous envisagez de vous lancer dans les travaux. Eh bien, c’est une bonne décision. Seulement, savez-vous par où commencer et quelles techniques faut-il utiliser ? Si vous n’avez pas de réponses précises à ces questions, il vaut mieux prendre contact avec une entreprise de ravalement. Elle mettra à votre disposition un bon façadier.

Un nettoyage profond grâce à un expert façadier

Un façadier effectue le nettoyage de façade avec une façon tout à fait professionnelle. Pour lui, la tâche ne s’improvise en aucun cas. Un bon diagnostic pour connaître l’état des murs et les travaux d’entretien à faire, c’est plus qu’indispensable. En cas de présence de taches récalcitrantes, le professionnel se trouve dans l’obligation de procéder à un ravalement de façade. Avec ce procédé, votre mur retrouvera toute sa jeunesse et ce, qu’il soit en pierre, en brique ou en crépi. C’est un nettoyage profond. Il se réalise suivant une méthode particulière qui peut être l’aérogommage, le grenaillage et le sablage. Ce sont tous des moyens de nettoyage à haute pression. Ils se diffèrent au niveau des matériaux utilisés. Dans le cas d’une façade en pignon, le sablage est recommandé.

Le prix du façadier

Demander à un façadier d’entretenir vos murs signifie ajouter dans vos dépenses ses honoraires. Cependant, sachez que si vous avez pris en main l’opération, vous auriez établi le même devis car les frais de location d’une sableuse sont souvent élevés. Par ailleurs, en comparant quelques offres, vous pouvez réaliser les travaux à un prix raisonnable. Pourtant, votre maison ou votre immeuble retrouvera une beauté étonnante. De plus, le façadier peut appliquer des traitements pour protéger votre façade contre l’usure. En outre, si lors du diagnostic, il a détecté un petit souci, il est en mesure de réparer les dégâts (c’est ici).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*