Skip to content

Announcements

Sporty woman using smart watch. Interface on watch screen was generated in graphical program

Tissu aérien cirque : un des numéros les plus récents mais les plus connus du cirque.

Depuis les années 1970, les arts circassiens étaient toujours spectaculaires et ont toujours attiré de nombreuses personnes. Ces arts, avec l’influence des bouleversements politiques et sociaux, ont eu beaucoup d’évolutions. Ils se sont répandus dans le monde entier, à commencer par les États-Unis, l’Australie, et même la France. Dans chaque pays, les expériences ainsi que les évolutions ne sont pas les mêmes. Dans certains pays par exemple, l’évolution se fonde sur les éphémères et dans d’autres, elle se fonde sur les gestes acrobatiques. Même pour la réalisation des numéros (tissu aérien, cerceau, etc.), chaque compagnie n’utilise pas la même méthode.

 

Comment s’évoluent et se développent les spectacles du cirque?

 

Les anciennes techniques sont toujours revisitées et transcendées de génération en génération. Les créateurs arrivent toujours à créer de nouvelles figures en accueillant de nouvelles autonomies artistiques. Actuellement, l’acrobatie et la jonglerie sont reconnues comme des disciplines potentielles uniques. Cela dit, les acrobates utilisent toujours la méthode de base. Ils n’apportent que quelques touches de nouveaux mouvements. Le tissu aérien cirque est l’un des numéros les plus célèbres de nos jours. C’est une discipline inventée par Gérard Fasoli, elle compose d’un grand tissu plié en deux et constitue deux pans de tissus suspendus en un point d’accroche. Sur ce tissu s’enroule l’acrobate pour effectuer différentes figures acrobatiques. Il faut reconnaître que comme la sangle, le tissu permet à l’acrobate d’effectuer beaucoup de rotations sur la piste. Cette discipline garde toujours le même principe de base, mais ce sont les acrobates qui font des improvisations et qui rendent le spectacle plus attirant et plus moderne.

 

La corde lisse et le cerceau aérien : des disciplines circassiennes uniques.

 

Le tissu aérien est connu comme l’un des numéros circassiens les plus récents. Il rend toujours un spectacle plus impressionnant. Mais il faut aussi reconnaître que la corde lisse devient de plus en plus célèbre. En fait, c’est un agrès aérien qui se compose d’une corde de coton tressée ou souvent toronnée. C’est sur cette corde que l’acrobate effectue les figures. Des fois, la corde peut être accompagnée d’un coulisseau, c’est une loupe en corde qui permet à l’acrobate d’insérer sa main ou son pied. Le cerceau aérien est aussi très apprécié, c’est un agrès aérien circulaire en métal accroché par deux points différents. Sur ce cerceau, l’acrobate effectue différents mouvements acrobatiques. Le cerceau est souvent fixe, mais des fois, les professionnels le mettent en hauteur. Pour remarque, il existe encore d’autres numéros circassiens très intéressants.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*