Skip to content

Announcements

voiture-occasion-perpignan

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Cela fait plus de 30 ans qu’il est obligatoire pour toutes transactions et c’est seulement depuis 1992 que les véhicules légers sont concernés.
Le contrôle technique a été inventé afin d’éviter que des véhicules qui ne répondent pas aux normes de sécurité roulent sur le territoire français et de mettre autrui en danger.
Seuls les voitures de tourisme et légers faisant moins de 3,5 tonnes sont concernées.
C’est à partir de 4 ans depuis la première mise en circulation que les véhicules doivent passer ce contrôle.
Pour une vente, il doit être daté de moins de 6 mois et ce pour une voiture de plus de 4 ans.
C’est un contrôleur technique agréé par la Préfecture qui réalise cet examen.
124 points de contrôle sont vérifiés dont 72 sont à corriger avec l’obligation d’une contre-visite.
Ce sont les éléments relatifs à la sécurité et à l’environnement qui sont ciblés.

Les différents types de contrôles techniques

Il y a en premier la visite technique périodique qui doit être réalisée tous les 2 ans.
Le contrôleur procède à une vérification minutieuse du véhicule afin de déceler le moindre défaut.
A la fin, c’est sur un procès-verbal que tout est retranscrit.
Soit le résultat final est favorable et il est remis au conducteur un procès-verbal puis on colle un timbre sur la carte grise et une vignette sur le pare-brise où il est mentionné la date du prochain examen.

Si le résultat est négatif, il est inscrit les points qui sont à corriger sur le procès-verbal et un timbre est collé sur la carte grise avec la date de la contre-visite qui doit avoir lieu dans les 2 mois.
Si le délai est dépassé, il faut tout refaire et une amende peut être remise en cas de contrôle routier.
Les points qui étaient défectueux sont examinés et si tout est en ordre, une vignette est alors apposée sur le pare-brise.

Il y a également le contrôle volontaire qui peut être effectué en cas de doute sur la sécurité d’un véhicule ou pour vendre son véhicule d’occasion.
Son déroulement est le même qu’un contrôle technique mais il y a cependant quelques différences.
Il ne peut y avoir de contre-visite, il peut être réalisé quand on le souhaite et ne remplace pas la visite technique périodique.
Il est remis un procès-verbal mais pas de timbre sur la carte grise et de vignette sur le pare-brise.

Enfin, il y a le contrôle pollution qui concerne les véhicules utilitaires légers de moins de 3,5 tonnes.
On ne contrôle que les points décrits dans l’identification et la pollution.
Il est mesuré les indicateurs relatifs à la pollution (modèles essence mis en circulation depuis Octobre 1972) puis la mesure lambda des gaz d’échappement (modèles équipés de catalyseur et sonde lambda) ainsi que l’opacité des fumées d’échappement (modèles diesel mis en circulation depuis Janvier 1980).
C’est entre le 11ème et 12ème mois après le contrôle technique que le contrôle pollution est réalisé.
Passé ce délai, une amende peut être donnée.
Si le véhicule pollue, il doit passer une contre-visite dans les 2 mois.

Article proposé par Copilot.fr, site spécialisé dans la vente de véhicule d’occasion à Perpignan et le Languedoc Roussillon.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*