Skip to content

Announcements

Bien choisir ses sneakers, mode d’emploi

Depuis les années 1980, les sneakers font partie intégrante des accessoires de mode incontournables. Aujourd’hui déclinées dans de nombreux styles, leur rôle n’est plus seulement de répondre à un besoin utilitaire. Elles ont désormais pour vocation d’apporter un véritable plus vestimentaire par le biais des combinaisons de couleurs, des motifs et des technologies variées proposés par les marques. Encore faut-il être en mesure de bien les choisir…

Face à l’offre diversifiée que l’on retrouve en magasin comme sur Internet, il peut effectivement être difficile de s’y retrouver. Partis de ce constat, les experts mode d’Autrenet ont rassemblé leurs bons conseils dans un nouvel article dont nous tenons d’emblée à préciser qu’il ne sera d’aucune aide aux sneakers addicts.

La forme : haute ou basse ?

Sans doute l’un des critères les plus importants, la forme de la basket ne doit en aucun cas être négligée. Les modèles hauts, type All Star « traditionnel » de Converse ou Duckboot de Nike pour les plus connaisseurs, sont particulièrement tendances. Avec un jean légèrement rentré à l’intérieur de la chaussure pour laisser apparaître l’étiquette, elles viendront compléter votre look de manière originale mais en aucun cas extravagante.

  • Parmi les sneakers hautes les plus populaires, on retrouve également plusieurs références chez Timberland. Bien que d’excellente qualité, celles-ci sont à privilégier pendant la saison hivernale car elles sont souvent plus chaudes que les autres.
  • Si l’on ne devait retenir qu’une seule sneaker basse, ce serait indiscutablement la Stan Smith d’adidas. Non pas parce qu’elle est la plus réussie, mais parce qu’elle est celle qui s’est le plus vendu dans le monde. Pour la petite anecdote, elle figure d’ailleurs en bonne et due forme dans le Livre Guiness des records.
  • Autre modèle phare d’adidas : la Superstar. Popularisée grâce au groupe de Rap Run D.M.C., la Superstar est une indémodable que l’on retrouve à présent aux pieds de toutes les générations.
  • Chez Puma, vous pourrez vous laisser séduire par la Suede, composée comme son nom l’indique d’une empeigne en daim.
  • Enfin, chez Nike, un large choix de chaussures davantage sportswear vous attend, à l’image des Air Max et des Roshe.

Quelle que soit la forme que vous préférez, sachez que les sneakers sont très simples à porter. Pour une question de style, évitez tout de même le survêtement, même si vous restez évidemment libre de vous habiller comme vous l’entendez.

Confort et amorti, toutes les technologies se valent-elles ?

Affaires d’experts, les technologies développées par les équipementiers évoluent sans cesse pour vous offrir un meilleur confort et un amorti toujours plus performant. Nous avons consulté l’équipe du site spécialisé Sneaker Style pour pouvoir vous les présenter en détail.

Comment ne pas évoquer ici la célèbre bulle d’air de Nike ?

Intégrée pour la première fois dans la Air Force 1 en 1982, cette bulle est venue révolutionner les systèmes d’amorti. Dans la foulée, les principaux concurrents de la marque au Swoosh ont en effet eux aussi abandonné la mousse, une matière dont les performances s’amenuisent au fil du temps, notamment parce qu’elle n’est plus en mesure de reprendre sa forme originale.

De son côté, adidas tend depuis quelques années à intégrer sa technologie BOOST dans la majorité de ses derniers modèles. Il s’agit d’une semelle intermédiaire composée d’un matériau granulaire compacté utilisé dans l’automobile. Enfin, Puma continue de miser sur Trinomic, une structure alvéolée basée sur des cellules en gomme translucide.

Toutes ces technologies issues du monde du sport confèrent aux baskets de grandes marques un excellent amorti. Cependant, elles restent des chaussures pour un usage de tous les jours et ne doivent pas être utilisées pour la pratique.

Pour des sneakers toujours plus confortables, Nike et adidas, pour ne citer qu’eux, combinent désormais leurs systèmes d’amorti respectifs à des matériaux plus légers.

En achetant une paire de Nike composée de Flyknit ou une adidas en Primeknit, vous ferez donc le choix de la légèreté. Ces deux matières à la structure commune de maille tricotée offrent en plus à leurs chaussures une aération améliorée. Si vous voulez en savoir plus sur ce point, n’hésitez pas à consulter ce comparatif réalisé par le site weartesters.com (en anglais).

En conclusion

Nous espérons que ce petit focus sur le monde merveilleux des sneakers vous aura apporté les informations nécessaires pour vous aider à bien choisir votre paire. Si votre choix sera sans surprise conditionné par la dimension esthétique, n’oubliez de prendre en considération d’autres dimensions, à commencer par la forme et le confort.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*