Skip to content

Announcements

Différentes robes de mariées

Une robe de mariage, ça se loue ou ça s’achète ?

Pour certaines, la robe de mariée est l’élément central de la cérémonie, une composante essentielle du rêve de princesse. Pour d’autres, c’est une tenue indispensable mais qu’on n’arbore qu’une seule journée, et qui ne mérite pas qu’on y consacre une trop grande part du budget. Autrefois taboue, l’idée de louer sa robe de mariage entre doucement dans les mœurs, tandis que les tenantes de l’achat restent nombreux. Acheter ou louer ? Les deux options ont des « pour » et des « contre ».

Faut-il acheter ou louer sa robe de mariée ?

Robe de mariageIl y a encore quelques années, la question ne se serait jamais posée : les futures mariées y auraient vu le risque d’épousailles discount ou low cost. Mais les temps ont changé et l’époque tend vers moins de gaspillage, vers un meilleur respect de l’écologie, et un certain rejet de la surconsommation.

C’est vrai dans tous les domaines, et même le haut de gamme n’y échappe pas. La preuve : la tendance à la location des vêtements de luxe jouit d’un certain succès. Pourquoi refuser de s’offrir le meilleur, même si c’est pour un temps limité ? Ce n’est d’ailleurs pas qu’une question d’argent. On peut tout à fait préférer louer une robe de soirée plutôt que de l’acheter, parce que les occasions ne sont pas si courantes de la porter. Exactement comme on le ferait d’une voiture.

Pour une robe de mariée, c’est certes plus délicat. Le poids des traditions, le côté cheap de la location, le désir d’être absolue parfaite dans sa tenue sont des arguments qui ont du mal à disparaître. Pourtant, au moment de la préparation de la cérémonie, la question de la location ou de l’achat mérite d’être posée. Et pour y répondre, il faut en passer par ces trois interrogations :

  • La robe sera-t-elle portée seulement le jour J ?
  • Quel rapport sentimental a-t-on à sa robe de mariée ?
  • Le budget du mariage permet-il l’achat ?

Des boutiques qui s’adaptent

Pour peser ce choix qui reste très personnel, plusieurs éléments sont à prendre en compte. D’abord, il y a la tradition : il est naturel, pour une future mariée, de préférer avoir sa robe à elle, et rien qu’à elle. La tenue de mariage est un vêtement qu’on ne porte certes qu’une seule fois (dans la grande majorité des cas), mais avec lequel l’épouse entretient un lien sentimental très fort. Plus qu’un souvenir ou qu’une photographie, une robe est un rappel palpable de ce jour si important.

Ensuite, il y a l’utilisation concrète qui en est faite. Sauf à faire plusieurs cérémonies (ce qui n’est plus si rare, par exemple les mariages qui se déroulent dans plusieurs pays ou sur plusieurs jours), la robe de mariée est un « one shot ». Dans la majorité des cas, elle est condamnée à prendre la poussière dans un placard. Mais il n’est pas interdit de la ressortir, à l’occasion d’un anniversaire de mariage notamment, et de se réapproprier le grand moment.

Quoi qu’il en soit, les boutiques de robes de mariée se sont adaptées, et proposent parfois les deux options. Pour la location, le fonctionnement est très simple : la sélection se fait 5 à 8 mois avant le jour J pour pouvoir profiter d’un maximum de choix (les magasins n’ont souvent qu’une taille du même modèle, qui peut donc être louée très vite) ; la future mariée revient un mois avant la cérémonie pour l’essayage et les retouches ; elle la récupère quelques jours avant la date fatidique, puis la rapporte ensuite.

Si vous n’imaginez pas de louer plutôt que d’acheter, il reste d’autres solutions qui n’obligent à y mettre tout son budget. Les boutiques de robes de mariée proposent en effet des modèles de collections précédentes, moins coûteux que les plus récents (sur le même principe que n’importe quel magasin de vêtements). Aussi, il est tout à fait possible d’acheter la robe, mais de louer les accessoires (chaussures, bijoux, gants, coiffe, etc.).

En termes de budget, c’est très variable. Une robe de mariage peut démarrer à 50 € et monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros, mais en moyenne, il faut compter entre 500 et 1 000 €. La location, si l’on prend en compte l’assurance qui va avec la robe, peut coûter de 200 à 800 €. On le voit, l’intérêt financier d’une telle opération peut s’avérer très variable.

Différentes robes de mariées

Achat de robe de mariée ou location ? Les avantages et les inconvénients

Si vous hésitez entre la location et l’achat de robe de mariée, voici une liste des avantages et des inconvénients pour les deux options.

La location, avantages :

  • C’est moins cher, et on peut garder l’argent pour autre chose (lune de miel, location de la salle, etc.) ;
  • Vous avez la possibilité de vous laisser tenter par une robe de créateur que vous ne pourriez pas vous offrir à l’achat ;
  • 80 % de la parure est disponible en location ;
  • De toute façon, la robe de mariée finit dans un placard et prend la poussière ;
  • C’est aussi un acte militant : contre la surconsommation, pour protéger la planète.

La location, inconvénients :

  • Selon la robe choisie, ça peut revenir plus cher qu’un achat ;
  • L’ajustement de la robe de mariage ne se fait qu’à la marge, jamais très précisément ; le risque, c’est d’avoir un corset qui baille ou de se prendre les pieds dedans ;
  • On ne peut pas la conserver en souvenir ;
  • Au prix de la robe s’ajoute celui de l’assurance obligatoire (contre les déchirures mineures, les brûlures de cigarette et pour le nettoyage) ;
  • On risque de l’abîmer au-delà de ce que couvre l’assurance, et alors ça coûte bien plus cher qu’un achat !
  • Tous les éléments de la parure ne sont pas disponibles à la location (les tissus fins et soyeux en particulier – mousseline, tulle, chiffon, dentelle) ;
  • Les boutiques ne proposent, en général, qu’une seule taille et couleur par modèle.

L’achat de robe de mariée, avantages :

  • C’est votre robe, rien qu’à vous, et vous la gardez après !
  • Attachement sentimental : cette robe de mariage vous rappellera toujours ce jour si spécial (et vous pourrez la montrer à vos enfants) ;
  • Vous pourrez la mettre à d’autres occasions, par exemple un futur anniversaire de mariage ;
  • En cherchant bien, vous pouvez dénicher une robe à l’achat qui coûtera même moins cher qu’une location, sans pour autant tomber dans le cheap ;
  • Les retouches sont personnalisées et correspondent parfaitement à votre morphologie ;
  • Elle est à vous, vous pouvez faire ce que vous voulez avec, même plonger dans la piscine !

L’achat de robe de mariée, inconvénients :

  • Le budget est plus élevé que pour une location ;
  • Vous risquez fort de ne la mettre qu’une seule fois ;
  • S’il lui arrive des bricoles (déchirure, brûlure), vous ne vous sentirez pas mieux du fait que vous avez payé une fortune pour l’acquérir…

Quel que soit votre choix final, n’hésitez pas à convier une (des) amie(s) à vos séances d’essayage pour avoir un autre regard ! Et jetez un œil à ces conseils pour choisir sa robe de mariée !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*